psa

Le budget de la zone euro réclamé par Paris sera un « point d'aboutissement » (Le Maire)

Bruno Le Maire, en novembre 2014
CC - © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

La création d'un budget de la zone euro, réclamé par le président français, Emmanuel Macron, « sera un point d'aboutissement », a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, qui va discuter du sujet « la semaine prochaine » avec son homologue allemand.

Dans un entretien au Point, M. Le Maire a indiqué qu'il discuterait « la semaine prochaine » des propositions françaises sur la réforme de la zone euro avec Peter Altmaier.

« Je propose une méthode de négociation en trois étapes », a-t-il exposé dans l'hebdomadaire.

« La première porte sur l'Union des marchés de capitaux, l'Union bancaire et la convergence fiscale », a-t-il détaillé, indiquant que cette étape devait « aboutir dans des délais de l'ordre de 18 à 24 mois ».

« La deuxième cherche à consolider les mécanismes de protection financière en cas de crise. La troisième vise à créer un budget de la zone euro », a-t-il poursuivi.

Début décembre, la Commission européenne a détaillé ses propositions pour réformer la zone euro, qui prévoient la création d'un Fonds monétaire européen (FME) pour mi-2019, l'établissement d'une ligne budgétaire dédiée à la zone euro dans le cadre du budget de l'UE - notamment pour la stabiliser en cas de choc économique - et un super ministre européen des Finances.

Bercy avait alors jugé que la France était « plus ambitieuse » que l'exécutif européen. En septembre, Emmanuel Macron avait appelé lors d'un discours prononcé à la Sorbonne à une plus grande convergence fiscale et sociale et réaffirmé son souhait d'un « budget commun » qui permette de financer des investissements et d'un ministre des Finances de la zone euro.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse.

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire