Epargne : WeSave mise sur l'agrégation de comptes et de placements

  • Par
WeSave Conseil
Capture d'écran - WeSave Conseil

La plateforme de gestion d’épargne en ligne WeSave, surtout connue pour son contrat d’assurance-vie éponyme, annonce le lancement de WeSave Conseil, un nouveau service d’agrégation de comptes et d'analyse de patrimoine.

Voici très exactement un an, WeSave annonçait le lancement de WeLearn, « le premier agrégateur bancaire éducatif » permettant de connecter l’ensemble de son épargne à la plateforme afin de bénéficier de conseils personnalisés. Mais WeLearn était réservé jusqu’à présent aux clients disposant d’un encours supérieur à 100 000 euros.

L’offre WeLearn a donc été rebaptisée WeSave Conseil et est désormais ouverte à l’ensemble des clients de la plateforme. Dans son communiqué, WeSave annonce même une ouverture à tous, gratuitement, mais en s’inscrivant sur une file d’attente ou en se faisant parrainer par un client. « Concrètement, la plateforme permet au client d’agréger l’ensemble de ses produits d’épargne (livrets bancaires, assurance-vie, PEA, CTO, épargne salariale, Perp, etc.), afin de visualiser tout son patrimoine financier sur une seule et unique interface », détaille le communiqué. Sur cette base, WeSave propose une analyse et affirme que le client pourra ainsi « se faire une opinion indépendante » quant à la gestion de son patrimoine.

Le marché de l’agrégation de plus en plus concurrentiel

Dans l’interface bêta mise à disposition des clients, WeSave propose en effet de référencer les comptes et placements possédés dans d’autres établissements financiers. Sont annoncés « prochainement » les fonctionnalités suivantes : « l’analyse de vos contrats », une version « optimisée pour mobile et tablette », des recommandations d’arbitrages, et enfin « la possibilité de voir vos comptes courants ». A ce jour, pour ajouter un compte, il faut renseigner les identifiant et mot de passe de ses comptes bancaires. Une centaine de banques sont référencées sur WeSave Conseil.

WeSave se positionne ainsi sur le marché de l’agrégation bancaire, de plus en plus concurrentiel. Aux côtés des Bankin ou Linxo, qui développent avant tout leur notoriété grâce à l’agrégation de comptes courants, SwissLife et Budget Insight ont par exemple lancé dès 2015 LaFinBox, appli promettant suivi et analyse des placements. Plus récemment, la Maif s'est positionnée sur le même créneau avec Nestor, entre autres.

WeSave promet une « ouverture complète de sa plateforme », client ou non, dans « environ 6 mois ». Objectif : 100 000 utilisateurs pour 10 milliards d’euros agrégés sur WeSave Conseil à l’horizon 2020.

Plus d’infos sur l’assurance-vie WeSave Patrimoine

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2017