Livret A, LDDS, LEP, CEL : les taux en vigueur pour 2018 et 2019

Livret A
© philippe Devanne - Fotolia.com

Le taux du Livret A a été bloqué par arrêté à son niveau actuel jusqu’à fin janvier 2020 ! Le gouvernement a confirmé qu'une nouvelle formule de calcul est en discussions.

Fin septembre, à l’heure de dévoiler son projet de budget 2018, le gouvernement avait affiché sa volonté de stabiliser le taux du Livret A « pendant 2 ans », avant « une réforme pérenne de la formule de calcul du taux ». Cette annonce s’est traduite par un arrêté daté du 27 novembre 2017 et publié ce week-end au Journal officiel (1). Les taux des livrets d’épargne réglementée déjà en vigueur sont bloqués jusqu’au 31 janvier 2020.

Les taux des livrets d’épargne réglementée

  • Livret A et Livret Bleu du Crédit Mutuel : 0,75%
  • LDDS (Livret de développement durable et solidaire) : 0,75%
  • LEP (Livret d’épargne populaire) : 1,25%
  • CEL (Compte d’épargne logement) : 0,50%

Cet arrêté vient donc en dérogation du règlement en vigueur, qui prévoit une révision semestrielle en fonction des évolutions de l’inflation et des taux monétaires. Or, l’écart entre ces deux indicateurs est de plus en plus important : en novembre, l’inflation atteint 1,2% sur un an selon l’Insee, alors que l’Eonia, le taux monétaire utilisé dans cette formule de calcul, navigue lui autour de -0,3%. La formule de calcul en vigueur prend certes en compte une moyenne de l'inflation sur 6 mois, censée gommer des évolutions trop brusques, mais l'écart reste important.

Cet été, déjà, la Banque de France avait proposé un maintien du taux à 0,75% alors que « l’application mécanique de la formule » aurait pu conduire à un relèvement du taux à 1%. Une recommandation que Bercy avait choisi de suivre pour éviter que le taux du Livret A soit déconnecté des « taux de marché (…) extrêmement faibles, voire négatifs ».

Des taux bloqués… jusqu’à nouvel ordre ?

Concernant le taux du Livret A, chaque gouvernement est en effet tiraillé entre la volonté de préserver le rendement du produit d’épargne le plus répandu en France, et la nécessité de modérer sa rémunération, qui a un impact direct sur le coût du financement du logement social.

Sollicité par la députée PS Valérie Rabault à l’Assemblée nationale, le secrétaire d’Etat chargé du logement Julien Denormandie a affirmé que des discussions sont « en cours » avec l’Union sociale pour l’habitat (USH) pour revoir la formule de calcul du Livret A. Une formule que Denormandie a d’ailleurs qualifié d’« atrocement complexe ». Si l'écart entre inflation et taux monétaires se maintient, la nouvelle formule conduira nécessairement à une moindre rémunération du livret fétiche des Français.

Temporairement bloqués par arrêté, les taux des livrets d’épargne réglementée peuvent cependant évoluer avant 2020 si un compromis se dessine d'ici là.

Plus d’informations sur le calcul des taux des livrets réglementés

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2017

Commentaires

Publié le 7 décembre 2017 à 11h59 - #1Lisa

Depuis les socialistes au pouvoir de 2012 à aujourd'hui avec Macron tous les taux des livrets d épargne ont diminué aucune reprise d activités du chomage en plus des grosses entreprises qui ferment! on prend chez les retraités "riches '1200' euros par mois en augmentant la csg et on supprime l Isf pour les riches!!bravo le macronisme pur et dur Sarkozy fut un Saint à côté !!NJ

Trouvez-vous ce commentaire utile ?95
Publié le 9 décembre 2017 à 09h01 - #3CAT
  • Femme
  • 78
  • 70 ans

'Cet été, déjà, la Banque de France avait proposé un maintien du taux à 0,75% alors que « l’application mécanique de la formule » aurait pu conduire à un relèvement du taux à 1%. ' et maintien du taux de 0.75% jusqu'en 2020 sont tous deux contradictoires avec l'objectif affiché de ne pas impacté négativement les taux du Livret A. De plus affirmé que ce taux si bas cela affecte le logement social il y a de quoi rire si ce n'était aussi triste comme argument ! Le prix de l'immobilier est censé baisser à partir de 2019 et les constructions de HLM ne sont pas des constructions très chères.... Dites clairement que vous voulez bloqué ou baisser les taux des livrets réglementés pour votre propre bénéfice et à terme peut être supprimer ces derniers pour réorienter vers la bourse !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 9 décembre 2017 à 10h55 - #4Alun
  • Homme
  • LYON
  • 57 ans

Les livret A et LDDS sont des livrets d'épargne de précaution et pas de long terme.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 12 décembre 2017 à 22h47 - #5Grégory
  • Homme
  • Nice
  • 45 ans

Le taux de rémunération du livret A à 0.75 % a t-il un véritable impact sur le niveau de vie de leurs détenteurs ?
1 000 euros placés pendant 1 an rapportent 7 euros 50. Soit 62 centimes par mois.
De plus tout le monde n'a pas un solde de 1 000 euros.
Quelle tristesse de faire croire que c'est un sujet majeur pour l'épargnant moyen ...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire