Crédit Agricole : qui peut ouvrir un compte Eko ?

La carte EKO
© cBanque / BL

La nouvelle offre à 2 euros par mois du Crédit Agricole est désormais disponible partout en France. A qui s’adresse ce compte bancaire simplifié ?

« Le lancement d'Eko, c'est demain » a annoncé ce lundi sur Twitter le DG du groupe, Philippe Brassac, mais il est d’ores et déjà possible d’ouvrir un compte « Eko by CA ». Cette « offre simple », présentée début novembre par le Crédit Agricole, est résumée ainsi dans les spots publicitaires diffusés à partir de mardi : « 1 carte, 1 appli, 1 agence, pour 2 euros par mois ». Comme tout compte Crédit Agricole, un compte Eko est donc rattaché à une caisse régionale et une agence, et peut être géré via l’appli « Ma Banque ».

« Eko by CA » est une offre à coût réduit, avec une gamme de services de base : une carte bancaire Mastercard à contrôle de solde, des alertes SMS préconfigurées, un nombre limité de retraits gratuits hors réseau, pas de découvert, l’accès au catalogue crédit et épargne de l’enseigne, etc. Cette offre groupée est accessible à tous sans condition de revenus. Le souscripteur du compte Eko doit répondre à trois critères : être majeur, résident fiscal français et disposer d'un compte bancaire depuis lequel il est possible d’effectuer le virement intial de 20 euros. Réservé aux particuliers, le compte Eko ne peut en revanche pas servir de compte joint.

Lire aussi : Le compte Eko by CA en 12 questions

Le cœur de cible : les jeunes et les allergiques au découvert

Si Eko s'adresse à tous, la directrice marketing du groupe Véronique Faujour reconnaît cibler « en priorité » les « jeunes et millenials » et notamment « les enfants de nos clients actuels ». L’offre a en effet été pensée pour être compatible avec un usage exclusivement mobile : sur smartphone, il est possible de souscrire, de payer (via Paylib), de catégoriser ses dépenses, de désactiver les paiements par carte, etc.

Comme l’explique le directeur du marché des particuliers, Yvan Picart, le Crédit Agricole a surtout construit son offre autour du souhait de certains clients de « ne pas être à découvert pour éviter les frais ». Début novembre, si la grille tarifaire indiquait bien l’absence de découvert autorisé, elle prévoyait pourtant des commissions d’intervention en cas d'opérations irrégulières. Le tir a depuis été corrigé : les commissions d’intervention ont disparu de la grille. Un point que nous a confirmé le service presse du groupe.

Le Crédit Agricole espère attirer 500 000 clients supplémentaires grâce à cette nouvelle offre, au-delà des clients actuels basculant sur Eko. Pour les mineurs, la banque verte prépare une autre « offre simplifiée » dont le calendrier de lancement n'a pas été précisé.

Plus de détails sur le compte Eko du Crédit Agricole

Partager cet article :

© cbanque.com / BL avec FV / Décembre 2017

Commentaires

Publié le 14 décembre 2017 à 00h28 - #2C. Eyleau
  • 59000 Lille
  • 32 ans

Ils ne savent pas si la RÉVOCATION i.e. fin définitive d’autorisation de prelèvements est gratuite / payante ???
personne ne sait, ni en agence du Crédit Agricole Nord France (sur Lille), ni via le tchat internet, ni via site du Crédit Agricole Nord France !!!!
alors ?????
payant ou gratuite la révocation de prélèvement ??????
un client du Crédit Agricole Nord France peut-il me répondre ????
RÉVOCATION i.e. opposition définitive car on ne veut plus que créancier prélève, par exemple fin d'abonnement à un magazine, à internet...pour qu'il n'y ait plus de prélèvements ! alors ?????????????????????????

Trouvez-vous ce commentaire utile ?

Ajouter un commentaire