Livret, PEL ou assurance-vie : quels produits choisissent les Millennials et Xennials ?

  • Par
  • ,
Une femme sur mobile dans le métro
© ldprod - Fotolia.com

A l’approche du salon Actionaria, les organisateurs ont réalisé un sondage comparant les choix de placements des 25-33 ans, les « Millennials », et des 34-40 ans, les « Xennials ».

Plus de deux tiers des Millennials et Xennials ayant répondu à l’étude Actionaria-Air Liquide (1) affirment épargner « chaque mois », donc de façon très régulière. Sur quels produits placent-ils leur argent ? Ces sondés âgés de 25 à 40 ans disposent d’un portefeuille fidèle à celui de l’ensemble de la population. Les Livret A, LDDS et autres livrets d’épargne réglementée sont ainsi détenus par plus de 75% des personnes interrogées.

Lire aussi : Livret A, LDD et assurance-vie, les placements les plus répandus en France

Derrière les livrets, l’ordre varie toutefois selon l’âge des épargnants. Les Xennials (34-40 ans) se montrent assez fidèles à l'attitude de l’ensemble de la population française : 41% d’entre eux détiennent une assurance-vie, 36% un PEL, 25% un plan d’épargne salariale et 19% un Plan d’épargne en actions (PEA).

Le PEL plaît aux Millennials

Les plus jeunes, les Millennials, semblent moins friands d’assurance-vie (31%), peut-être car ils se sentent plus éloignés de la retraite. Surtout, 40% d’entre eux affirment détenir un Plan d’épargne logement (PEL), un taux très élevé puisqu’environ un quart de la population française détient un PEL selon l’Insee. Le PEL, avec ses versements réguliers et sa vocation d'épargne-logement, correspondrait bien aux problématiques des jeunes actifs.

Par ailleurs, l'ensemble de cette population se dit très majoritairement ouverte à l’investissement en entreprise. Mais seuls 16% des 25-40 ans affirment être actionnaires à ce jour. Xennials et Millennials n’investissent en outre pas de la même manière en entreprise. 30% des Xennials ont déjà détenu des actions en direct, via un PEA, contre 23% des Millennials ayant répondu à cette étude. En revanche, 26% des Millennials ont déjà testé le financement participatif, contre seulement 20% pour leurs aînés.

(1) Etude réalisée par internet du 6 au 18 octobre par l’institut B2B Intelligence auprès de « 3 cibles » : 550 personnes nées entre 1984 et 1992 (Millennials), 450 individus nés entre 1977 et 1983 (Xennials) et 419 actionnaires « visiteurs du salon Actionaria ».

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Novembre 2017