Crédit à la consommation : production en hausse, tirée par l'automobile au T3

  • cBanque avec AFP
  • ,
Scooter et Transports Urbains
© Studio Photo AG - Fotolia.com

L'activité du crédit à la consommation a poursuivi sa hausse au troisième trimestre 2017 en France, notamment tirée par les achats d'automobiles, a annoncé lundi l'Association française des sociétés financières (ASF).

Déjà en hausse au premier semestre, l'ensemble des crédits à la consommation a augmenté de 5,3% entre juillet et septembre par rapport à la même période de 2016. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de 2017, ils signent une hausse de 4,5% à 29,7 milliards d'euros. « La phase de redressement du marché enclenchée depuis 2015 se poursuit », résume l'ASF dans un communiqué, remarquant tout de même un ralentissement en septembre.

Les opérations de crédit classique - crédits affectés, renouvelables et prêts personnels - n'ont néanmoins signé qu'une petite hausse de 1,0% au troisième trimestre, même si elles constituent toujours la grande majorité des crédits à la consommation.

Dans le détail de leurs trois composantes, les crédits affectés ont augmenté de 1,8% au troisième trimestre, les crédits renouvelables ont baissé de 0,2% et les prêts personnels ont avancé de 1,3% - dans tous les cas sur un an.

L'automobile : 20% des financements

Ce sont les locations à option d'achat (LOA) qui ont tiré vers le haut le crédit à la consommation, avec un bond trimestriel de 25%, toujours sur un an. Premier moteur de cette progression, les financements d'achats de nouvelles automobiles. Au troisième trimestre, ils ont dans l'ensemble augmenté de 20,3%, avec un bond de 27,6% pour les seules LOA. A eux seuls, les financements d'automobiles neuves représentent un cinquième des crédits à la consommation.

Partager cet article :

Reproduction interdite.