Hello Bank!

Frais bancaires à l'international : les voyageurs n'y comprennent rien

Préparation pour un voyage à l'étranger
© unitxi - Fotolia.com

Sept grands voyageurs sur dix ont des difficultés à comprendre le montant des frais internationaux prélevés sur leur compte, selon une étude commandée par Ditto Bank.

Trop complexes, trop opaques, trop élevés : le moins que l’on puisse dire est que les frais prélevés par les banques sur les opérations hors zone euro (virements, paiements, retraits) ne font pas l’unanimité.

YouGov, pour le compte de Ditto Bank, a ainsi interrogé (1) des grands voyageurs - des personnes résidant en France et passant au moins un mois par an hors zone euro - et des expatriés pour connaître leur sentiment sur le sujet. Résultat : 71% d’entre eux déclarent avoir des difficultés à comprendre le montant des frais prélevés sur leur compte, et un sur deux trouve leurs offres internationales trop compliquées et pas assez transparentes.

37% des sondés ont par exemple connu des difficultés à l’usage de leur carte bancaire à l’étranger. « Pour 32% d’entre eux, elles étaient liées aux difficultés pour connaître le taux de change ainsi que, pour 29%, au manque d’information quant aux frais d’utilisation de la carte à l’étranger », détaille un communiqué. Les banques sont en effet également épinglées pour leurs tarifs. 70% des grands voyageurs et 55% des expatriés estiment que les offres proposées sont trop chères.

Un argument pour les néobanques

Ces errements bancaires sont une aubaine pour de nouveaux acteurs. Des néobanques comme Compte Nickel, N26 ou Revolut ont fait de leurs faibles frais internationaux un argument commercial, ciblant ouvertement les voyageurs.

« Aujourd’hui, les personnes qui vivent entre plusieurs devises, que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, sont à la recherche d’offres bancaires permettant de limiter les frais internationaux », confirme Sylvain Pignet, fondateur et CEO de Ditto Bank, autre nouvel acteur spécialisé dans les comptes multi-devises et dont le lancement est prévu avant la fin de l’année 2017.

Plus d’infos sur les comptes Revolut et N26

(1) Enquête réalisée par YouGov France auprès sur 400 personnes (237 grands voyageurs vivant en France et 163 expatriés Français hors zone euro) âgés de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne sur le panel propriétaire YouGov.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Octobre 2017