Immobilier locatif : les 5 motivations des investisseurs

Une rue de Toulouse
© Lotharingia - Fotolia.com

Pourquoi l’immobilier locatif séduit-il les investisseurs ? Le Crédit Foncier a posé la question à ses clients. Cinq motifs se dégagent assez nettement.

1 – Se constituer un patrimoine

C’est le seul motif cité par la majorité des sondés (réponse à choix multiples), très exactement 51% des clients interrogés (1). La plupart des investisseurs voient donc en premier lieu l’immobilier locatif comme un placement. Un score qui s’explique aussi par l’aspect « générique » de la réponse proposée par le Crédit Foncier.

2 – Disposer d’un revenu complémentaire à la retraite

Cette deuxième motivation rejoint la première. Pour 45% des sondés, le placement immobilier a pour but de préparer la retraite du ou des investisseurs. Lesquels voient donc les loyers comme un complément à leur future pension. A noter : pour les sondés investissant dans l’ancien, cet objectif est même majoritaire (56%).

3 – Payer moins d’impôts

Ce sondage montre très clairement que cet objectif ne concerne pas les mêmes investisseurs que ceux qui espèrent toucher des loyers sur le très long terme (réponse 2). Contrairement au revenu complémentaire pour la retraite, la défiscalisation motive une large majorité d'investisseurs en immobilier neuf (65%), mais pas ceux dans l’ancien (13%). Et nombre d’entre eux concèdent prévoir une revente du bien. Ces investisseurs semblent donc surtout intéressés par des avantages fiscaux du type dispositif Pinel.

4 – Transmettre un bien à ses enfants

Un tiers (32%) des sondés affirment investir dans l’immobilier locatif dans une optique de succession, en souhaitant transmettre le ou les biens à leurs enfants. Cet objectif est plus présent chez les investisseurs en immobilier ancien (42%) que chez les acheteurs de biens neufs (24%).

5 – Disposer d’un capital dans quelques années

27% des sondés ont une vue à plus court terme, et ce aussi bien chez les investisseurs dans le neuf que dans l’ancien. L’objectif est donc d’acheter un bien locatif à crédit, afin de disposer d’un potentiel capital, en cas de revente, plusieurs années plus tard.

Lire aussi : 168 000, budget médian de l’investissement locatif

(1) Etude réalisée par le Crédit Foncier auprès de ses clients. Selon la banque, « plus de 2 700 personnes » ont répondu entre le 11 et le 31 juillet 2017.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2017

Commentaires

Publié le 7 octobre 2017 à 15h49 - #1Papimoujo

Nous avons fait des investissement immobilier afin d'acquérir des biens en vue de transmission de patrimoine aux enfants. Nous sommes tout juste à la retraite et avons des revenus moindre en qualité de retraités (primes commission etc .. ce qui correspond à 7000 euro par ans et d'autre part les biens ont perdu en valeur locatives et la retraite supporte aujourd'hui des prélèvement de plus en plus récurrents. aussi pour couronner le tout les biens à la revente ne seront pas vendus au prix souhaité. Heureusement que nous nous sommes sacrifiés pour avoir ces biens car nous seront obligés de les vendre à perte pour ne pouvoir qu'assumer notre place dans une maison de retraite dans quelques années. Nous sommes loin d'avoir fait des investissements pour doter nos enfants mais seulement pour assurer le quotidien pour nos vieux jours ...et encore ,,,quelles surprises pécuniaires supplémentaires nous devrons assurés dans les maisons de retraite ...et de plus les maisons de retraites sont souvent éloignées et de plus en plus rares car elles ferment les unes après les autres car elles ne peuvent assumer le bien-être de leurs pensionnaires

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02

Ajouter un commentaire