Fortuneo

Crédit Mutuel : fusion en vue entre les assureurs du Nord et de l'Est

Logo du Crédit Mutuel
DR

Les groupes Crédit Mutuel CM11 et Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) ont annoncé « un projet de rapprochement de leurs activités d’assurance-vie et non-vie en France, en Belgique et au Luxembourg ».

Concrètement, ce « rapprochement » se traduirait par « une fusion-absorption » des filiales de CMNE, ACMN Vie et ACMN Iard, par leurs équivalents dans le groupe CM11, ACM Vie et ACM Iard. Cette opération serait précédée par une même « fusion-absorption » de Nord Europe Assurance (NEA), holding d’ACMN Vie et ACMN Iard, par le Groupe des assurances du Crédit Mutuel (GACM).

A ce jour, une « procédure d’information-consultation des institutions représentatives du personnel du GACM, de NEA et leurs filiales » a été « initiée ». Suite à cet avis, le projet devra passer devant les organes d’administration des différentes entités concernées, puis devant les assemblées générales à l’horizon 2018. Le projet restera alors encore soumis à l’approbation des régulateurs français, belge et luxembourgeois.

Le communiqué co-signé par les deux groupes et diffusé en fin de semaine passée précise : « La parité d’échange aujourd’hui projetée dans le cadre des discussions pour la fusion entre NEA et GACM pourrait amener le CMNE à détenir, en cas d’aboutissement du projet, une participation d’un peu plus de 10% dans le GACM. » Parmi les motifs d’un tel rapprochement, les groupes évoquent la simplification de leurs liens « dans le domaine de l’assurance », la consolidation des positions de GACM en France et en Europe ainsi que la volonté de « dégager des économies ».

Si ce projet de fusion va au bout, GACM occupera une position largement dominante au sein du Crédit Mutuel. Dans le giron du Crédit Mutuel, le seul assureur concurrent sera Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2017