Crowdfunding : Hulot et la FPF créent un label « croissance verte »

Une tirelire dans l'herbe
© Jakub Krechowicz - Fotolia.com

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et l’association Financement participatif France (FPF) ont annoncé ce jeudi la création d’un label « financement participatif de la croissance verte ».

Ils qualifient ce nouveau label d’« outil essentiel pour qualifier les projets de financement participatif qui concourent à la transition énergétique et écologique ». Les premiers projets labellisés seront présentés fin 2017 lors de la conférence World Efficiency, du 12 au 14 décembre à Paris.

Couvrant l’ensemble des familles du crowdfunding, aussi bien le don que le prêt ou l’investissement en capital, ce label « croissance verte » sera délivré aux projets répondant aux exigences sur trois grands principes. Tout d’abord, le projet doit répondre à « une nomenclature inspirée du label Transition énergétique et écologique pour le climat ». Deuxième critère : la transparence de l’information relative à ce projet. Enfin, l'impact positifs du projet sur l’eau, la biodiversité, le changement climatique ou l’économie circulaire devra être mis en évidence.

Le communiqué, co-signé par le ministère et par l’association FPF, qui regroupe les principales plateformes de financement participatif, précise que les projets aux montants supérieurs à 15 000 euros feront l’objet d’une attention plus particulière : dans leur cas, « une mesure de la contribution positive du projet à la transition énergétique et écologique est requise ».

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2017