Le Pen : le « signal » donné par le budget 2018, « c'est spéculez ! »

  • cBanque avec AFP
  • ,
Marine Le Pen, le 1er juillet 2014, au Parlement européen
CC Olaf Kosinsky / Wikipedia

La présidente du Front national Marine Le Pen a jugé jeudi que « le signal » donné par la loi de finances 2018 était « spéculez ! », estimant que les choix du gouvernement sont « exactement l'inverse » de ce qu'elle-même aurait fait.

« Le signal, c'est le suivant : spéculez ! », a affirmé Marine Le Pen sur RMC. « On le voit dans le choix qui a été fait pour l'ISF. On voit bien que le président de la République dit aux Français qu'ils doivent arrêter de gérer en bon père de famille, ils doivent arrêter de se constituer un patrimoine immobilier (...). Il faut qu'ils spéculent, et s'ils spéculent, alors ils seront gagnants ». « Ce signal est je crois absolument dramatique, mais il révèle la vision mondialiste qui est celle du président de la République », a ajouté la députée du Pas-de-Calais.

« On assiste à une aggravation des finances publiques qui sont drapées dans les oripeaux du sérieux budgétaire », a-t-elle affirmé. « 46% des baisses d'impôts sont au profit des 10% des Français les plus aisés. Il y a parallèlement une augmentation lourde du tabac, une augmentation du diesel, des augmentations annoncées de la fiscalité écologique, et surtout on exonère la rente financière ».

Marine Le Pen a dénoncé également une augmentation de la contribution de la France au budget de l'UE « de 5 milliards en 2 ans, c'est considérable » ou encore « 300 millions d'augmentation prévus pour l'accueil des migrants ». « C'est exactement l'inverse de ce que j'aurais fait », a-t-elle dit.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.