Assurance-vie : le Crédit Agricole menace le leadership de CNP

  • Par
  • ,
Siège du Crédit Agricole en 2016
DR Crédit Agricole - copyright Xavier Isaac

CNP, Crédit Agricole Assurances, Axa : le podium des plus gros gestionnaires d’assurance-vie ne bouge pas. Mais la banque verte s’est encore approché du leader CNP en 2016.

Les sommes brassées par l’assurance-vie sont tellement importantes que les rapports de force ne peuvent être bousculés en un an seulement. Cependant, les « données clés » du secteur dévoilées ce mardi par la Fédération française de l’assurance (FFA) confirment la tendance des dernières années : le recul de l’ancien leader incontesté, CNP Assurances, désormais talonné par Crédit Agricole Assurances.

Une lecture rapide du classement (voir ci-dessous) laisse à penser que CNP dispose encore d’une certaine avance. Certes. Mais la dynamique n’est pas favorable à CNP qui gère, outre ses contrats « maison », les contrats distribués par la Caisse d’Epargne et la Banque Postale. En 2009, avec 230 milliards d’euros d’encours, CNP accaparait 18,7% du marché de l’assurance-vie et des contrats de capitalisation. Fin 2016, avec 279 milliards d’euros d’encours, CNP a vu sa part de marché s’éroder à 17,6%.

Le coup dur des contrats Caisse d’Epargne

Or cette érosion va nettement s’amplifier en 2017. En 2016, le réseau Caisse d’Epargne a commencé à distribuer des assurances-vie gérées en interne par BPCE Vie, avant de généraliser cette gamme dans son réseau fin 2016. CNP conserve la gestion du stock de contrats distribués jusqu’alors, mais cette évolution va inévitablement rogner ses parts de marché lors des années à venir.

Lire aussi : La Caisse d'Epargne lance la gamme Millevie

En parallèle, Crédit Agricole Assurances et ses filiales Prédica ou Spirica progressent de façon régulière : 186 milliards d’euros d’encours en 2009, pour 15,1% de parts de marché, 242 milliards d’euros fin 2016 (15,2%). Derrière, la concurrence d'Axa, du Crédit Mutuel (ACM Vie + ACMN + Suravenir) ou de BNP Paribas Cardif reste à bonne distance du duo de leaders.

Le top 15 de l’assurance-vie en France

  1. CNP : 279 milliards d’euros d’encours
  2. Crédit Agricole : 242 milliards d’euros
  3. Axa : 128 milliards d’euros
  4. Crédit Mutuel : 122 milliards d’euros
  5. BNP Paribas Cardif : 120 milliards d’euros
  6. Société Générale : 92 milliards d’euros
  7. Generali : 83 milliards d’euros
  8. Aviva : 77 milliards d’euros
  9. Allianz : 70 milliards d’euros
  10. AG2R La Mondiale : 61 milliards d’euros
  11. Covéa (GMF-Maaf-MMA) : 50 milliards d’euros
  12. Groupama-Gan : 49 milliards d’euros
  13. BPCE : 48 milliards d’euros
  14. MACSF : 24 milliards d’euros
  15. Swiss Life : 21 milliards d’euros

Collecte : le Crédit Mutuel monte en puissance

La FFA ne livre que des statistiques de collecte brute (les versements), sans précisions sur la collecte nette (les versements moins les retraits). Ces statistiques permettent tout de même de montrer que CNP continue de drainer un important flux de cotisations, ou que le groupe Crédit Mutuel (ACM Vie + ACMN + Suravenir) affiche une dynamique plus favorable qu’Axa.

  • CNP : 21,3 milliards d’euros (15,9% de part de marché en 2016)
  • Crédit Agricole : 20,2 milliards d’euros (15,1%)
  • Crédit Mutuel : 12,3 milliards d’euros (9,2%)
  • Axa France : 11,2 milliards d’euros (8,4%)
  • BNP Paribas Cardif : 10,7 milliards d’euros (8%)
Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Septembre 2017