Immobilier : des taux stables à 1,55% en moyenne selon Crédit Logement-CSA

  • cBanque avec AFP
  • ,
Une maison et un mobile
© beeboys - Fotolia.com

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont légèrement reculé au mois de juillet et demeurent très bas, selon une étude publiée jeudi.

Les taux des prêts du secteur concurrentiel, toutes durées confondues, se sont établis à 1,55% en moyenne le mois dernier, contre 1,56% en juin, indique l'observatoire Crédit Logement-CSA dans un communiqué.

Pour l'accession à la propriété dans le neuf, ils se sont affichés en juillet à 1,65%, contre 1,58% dans l'ancien. « A partir de décembre 2016, les taux ont commencé à remonter » mais depuis avril, « la hausse a cédé la place à une lente augmentation des taux », a constaté l'observatoire. « Et en juillet, les taux ont légèrement reculé ».

1,60% en moyenne sur 20 ans

Dans le détail, tous types de projets immobiliers confondus, les taux fixes se situent en moyenne à 1,39% pour les prêts sur 15 ans au mois de juillet (contre 1,41% en juin). Pour les crédits accordés sur 20 ans, les taux restent stables à 1,60%, et la moyenne diminue très légèrement pour les prêts sur 25 ans : de 1,88% en juin à 1,87% en juillet.

Une remontée « de courte durée et de faible ampleur »

« La remontée des taux a donc été de courte durée et de faible ampleur, comme cela s'était déjà observé en 2013 et en 2015 », détaille l'organisme. Comparé à juillet 2016, les taux affichent toutefois une hausse de 2 points de base sur le marché du neuf et de 6 points de base sur celui de l'ancien.

En juillet, la durée des prêts s'est établie à 217 mois en moyenne (244 mois pour l'accession dans le neuf, 230 dans l'ancien). « Les durées s'établissent donc à un niveau élevé : elles se sont d'ailleurs encore allongées depuis la fin de l'année 2016 », note l'observatoire.

Lire aussi : Les durées d'emprunt retrouvent leur niveau d'avant-crise

Partager cet article :

Reproduction interdite.