Orange : bénéfice net en baisse de 75% au 1er semestre 2017

  • cBanque avec AFP
  • ,
Orange Campus
© Orange

Le groupe de télécoms Orange a publié jeudi un bénéfice net en repli de 75%, à 830 millions d'euros, du fait d'un élément de comparaison défavorable, dû à la cession de sa participation dans l'opérateur britannique EE l'année précédente, et confirmé ses objectifs.

Sur les six premiers mois de l'année, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 1%, à 20,28 milliards d'euros, grâce notamment à un rebond des marchés de la zone Afrique et Moyen-Orient et une stabilisation du marché français, en légère croissance (+0,2%) pour la première fois depuis 2009, selon un communiqué du groupe.

Sur le deuxième trimestre, l'opérateur historique voit ses ventes progresser de 1,4%, à 10,21 milliards d'euros, en accélération par rapport au premier trimestre de l'exercice (+0,6%). « La stratégie que nous menons depuis de nombreux trimestres, fondée sur la convergence autour du foyer et sur la qualité des réseaux, porte aujourd'hui ses fruits », s'est félicité Stéphane Richard, le PDG du groupe, cité dans le communiqué.

Sur l'ensemble du semestre, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté est en hausse de 1,1% (+2,2% en données comparables), à 5,98 milliards d'euros, avec une marge d'ebitda ajusté en hausse de 0,2 point sur un an, à 29,6%.

Principal marché du groupe, la France renoue avec la croissance sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 0,2% à 8,88 milliards d'euros du fait d'une amélioration de la tendance des services mobiles, encore en baisse de 1,1%, et une augmentation des services hauts débits fixe qui restent en hausse de 5%. Ailleurs en Europe, les ventes sont en progression de 5,4% (+4,7% en données comparables), à 5,4 milliards d'euros, grâce en particulier à l'Espagne qui poursuit sa forte croissance, en hausse de 8,7% à 2,63 milliards d'euros.

Troisième marché européen d'Orange, la Pologne est en progression de 1,4% (-0,9% en données comparables) à 2,63 milliards d'euros. En Afrique et au Moyen-Orient, le chiffre d'affaires est en revanche en repli de 1% (+1,7% en données comparables), à 2,49 milliards d'euros, avec cependant un retour de la croissance au deuxième trimestre, de 0,6% (+2,7% en données comparables), à 1,25 milliard d'euros.

Une perte pour Orange Bank

La nouvelle activité bancaire du groupe, Orange Bank, en cours de test auprès des salariés du groupe et qui devrait être lancée après l'été auprès du grand public, a de son côté enregistré une perte de 28 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Au titre des perspectives, Orange a confirmé ses objectifs d'un ebitda ajusté supérieur en 2017 à celui de 2016 ainsi que d'un ratio dette nette comparé à l'ebitda de 2, à moyen terme. Le groupe a par ailleurs confirmé le versement d'un dividende de 0,65 euro par action pour l'exercice en cours.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.