Paiement mobile : Paylib sans contact cible les rockeurs

Vue aérienne du site des Eurockéennes de Belfort

Paylib, la solution interbancaire française de paiement mobile, est partenaire cette année des Eurockéennes de Belfort, un des principaux festivals d’été en France.

Arcade Fire, Booba, Iggy Pop ou Hubert-Félix Thiéfaine : voici quelques têtes d’affiche des Eurockéennes, 29e édition, qui se dérouleront du 6 au 9 juillet sur la presqu’île du Malsaucy, près de Belfort. Comme chaque année, le festival, un des principaux en France, espère accueillir autour de 130.000 festivaliers. Une audience captive que va tenter de capter Paylib.

La solution interbancaire française, développée par le groupement des cartes bancaires (CB), sera en effet la solution officielle de paiement mobile de cette nouvelle édition, permettant ainsi aux clients des enseignes partenaires - Crédit Agricole, BNP Paribas, la Banque Postale, Société Générale, Hello Bank, Crédit Mutuel Arkéa, Banque Populaire et Caisse d’Epargne - de régler leurs achats sur le site du festival avec leur smartphone. A condition bien sûr qu’ils soient équipés de mobiles Android, l’OS mobile de Google. Paylib ne fonctionne en effet toujours pas sur le smartphone le plus apprécié en France, l’iPhone, son fabriquant, Apple, privilégiant sa propre solution, Apple Pay.

Pour convaincre les festivaliers de tester le paiement mobile, Paylib a prévu de les faire bénéficier d’avantages : une remise de 10% à la boutique des Eurockéennes, mais surtout une file d’attente dédiée dans les 13 bars du festival.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juin 2017