Les Français partisans d'une épargne locale

Tirelire protégée par du papier bulle
© Adrian Ilie825 - Fotolia.com

A quoi sert votre épargne ? Cette question, les Français sont nombreux à se la poser. Si on leur laissait pleinement le choix, 3 épargnants sondés par Opinionway sur 4 répondent qu’ils souhaiteraient la voir allouée à des projets locaux et régionaux.

« Vous personnellement, souhaiteriez-vous choisir les projets qui sont financés par votre épargne ? », a demandé l’institut Opinionway à un panel d'internautes (1) à la demande de Robin’finance, une fintech de l’épargne qui « garantit un large choix de partenaires ». Réponse, sans surprise : 75% des sondés répondent « oui ».

Le sondeur a ensuite cherché à en savoir plus sur les désidératas des Français souhaitant avoir la main sur leur épargne. Il leur a soumis une dizaine d’orientations possibles, avec la possibilité d’en sélectionner plusieurs. Trois types d’investissements se détachent assez nettement. En premier lieu, les épargnants souhaitent que leur épargne permette de financer « des projets locaux ou régionaux » (74%), devant « l’innovation en France » (69%) et le « développement de projets d’intérêt général » tels que des lignes de transport (65%).

Eviter la « spéculation financière »

Derrière, la « construction de logement » (59%), « les retraites des Français » (52%), les « prêts aux entreprises » (52%) et « prêts aux particuliers » (49%) rassemblent une courte majorité, ou s’en approchent. En revanche, les sondés se montrent assez fortement opposés à l’idée que leur épargne serve à financer la « dette de la France » (16%), « l’activité des banques » (11%) ou la « spéculation financière » (8%).

Le fléchage de l’épargne des produits les plus répandus en France apparaît ainsi partiellement en décalage avec la volonté des sondés. Si les fonds en euros de l’assurance-vie sont investis massivement en dettes d’entreprises ou dettes d’Etat, ce qui correspond peu à la volonté affichée des Français, une large part des dépôts réalisés sur les Livrets A ou LDD soutient le logement social, et une autre partie, plus minoritaire, le financement des PME ou travaux d’économie d’énergie.

Lire aussi : Livret A, LDD, LEP : où va votre argent ?

(1) Sondage réalisé les 15 et 16 février 2017 par internet auprès d’un échantillon représentatif de 1.038 Français majeurs.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Avril 2017