Yomoni Vie : des performances de 2% à 7% pour 2016

Logo de Yomoni

Lancé en septembre 2015, le contrat d’assurance-vie de Yomoni avait dévoilé de premières performances élevées pour sa gestion pilotée à l’automne dernier. Ce jeudi, la start-up annonce ses rendements sur l’ensemble de l’année 2016.

« Au 31 décembre, 97% des mandats gérés en assurance-vie par Yomoni affichaient des performances positives », affirme l’enseigne qui se présente comme le « leader français des robo-advisors » dans un communiqué. Yomoni propose ainsi à ses souscripteurs une gestion pilotée mêlant le principal fonds en euros web de son assureur, Suravenir Rendement, et des trackers, ou ETF, ces fonds qui ont pour objectif de répliquer des indices, comme le CAC40 ou l’Euro Stoxx 50. Les épargnants peuvent alors opter pour l’un des dix profils disponibles, selon le degré de risque choisi, le « P1 » correspondant à un investissement à 100% sur Suravenir Rendement, rémunéré 2,30% en 2016, les profils de P6 à P10 étant eux investis à 100% sur des ETF, de façon plus ou moins risquée.

Verdict ? Les performances 2016, exprimées en net de frais de gestion (au maximum 1,60%), sont légèrement inférieures à celles que Yomoni a communiqué en septembre dernier. Elles vont de 2,30% pour le P1 à 7% pour le P10 et 7,1% pour le P8. S’agissant d’une gestion sous mandat, ces taux restent bien entendu théoriques puisqu’ils ne concernent, tels quels, que les rendements au 31 décembre des épargnants ayant investi au 1er janvier 2016.

Performances par mandat de gestionP1P2P3P4P5P6P7P8P9P10
Performance depuis l'origine (1)3,20%3,90%4,80%5,40%6,40%7,10%8,90%10,70%11%12,40%
Performance 20162,30%2,60%3,10%3,40%4%4,40%5,70%7,10%6,50%7%
Indicateur de risque SRRI1333444455
(1) Depuis le 1er septembre 2015, estimation au 24 janvier 2017

« La grande diversification de l’investissement a pleinement joué son rôle », se félicite le « robot-conseiller » dans son communiqué. « Elle a permis d’amortir les fortes baisses de marché du premier trimestre puis de profiter de la progression des marchés actions. » Yomoni se réjouit par ailleurs que, malgré la forte volatilité des marchés en 2016, « la grande majorité des clients n’ont pas effectué de changements de profils ni de retraits massifs ».

Une levée de fonds et des objectifs ambitieux pour 2020

Yomoni profite de l’occasion pour annoncer une nouvelle levée de fonds, de 5 millions d’euros, auprès de ses investisseurs historiques que sont le Crédit Mutuel Arkéa, Iéna Venture et le management de la société. En 2017, Yomoni prévoit notamment le lancement d’une offre « enfants », « à destination de parents soucieux de constituer un patrimoine pour préparer l’avenir des leurs ».

En un peu moins d’un an et demi d’existence, la fintech revendique « plus de 2.000 clients et près de 12 millions d’euros d’actifs sous gestion, dont 5,5 millions collectés sur le seul dernier trimestre de 2016 ». Des statistiques qui englobent à la fois l’assurance-vie Yomoni Vie, le PEA et le compte-titres. « Un nouveau client sur trois nous rejoint sur la recommandation d’un client existant, ce qui est très encourageant pour nous », affirme le président de la société, Sébastien d’Ornano. Lequel se lance déjà un objectif d’un milliard d’euros d’encours sous gestion en 2020.

Plus d’infos sur le contrat Yomoni Vie

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2017