psa

Taux 2016 : la MACSF annonce une baisse de près d'un demi-point

  • Par
  • ,
Logo de la MACSF
DR

Les annonces de rendement d’assurance-vie se suivent et se ressemblent : environ un demi-point en moins pour les taux 2016 par rapport à 2015. La MACSF a dévoilé ce vendredi une rémunération de 2,40% pour son fonds en euros RES.

Petit à petit, la MACSF rentre dans le rang. En 2012, l’assureur mutualiste se positionnait assez clairement parmi les mieux-disants du marché, avec un rendement de 3,50% net de frais de gestion pour son fonds en euros RES. Puis 3,40% en 2013. Le passage à 3,10% en 2014 marquait un premier décrochage, cohérent avec l’accélération de la baisse des rendements chez l’ensemble des assureurs. Dans sa communication, la MACSF rappelle d’ailleurs que son taux était 0,60 point au-dessus de la moyenne du marché lors de cette période.

En 2015, avec un rendement de 2,85%, l’écart avec le taux moyen (2,27%) restait presque le même. Pour l’année 2016, le taux moyen est annoncé autour de 1,90% ou 1,95%, selon les estimations. Avec un rendement de 2,40% en 2016, la MACSF n’affiche donc qu’une « plus-value » de 0,50 ou 0,45 par rapport au marché.

Taux 2016 MACSF
Graphique diffusé par la MACSF

Ce taux de 2,40% s’applique au titre de l’année 2016 sur l’assurance-vie monosupport RES et sur le fonds en euros du contrat multisupports RES, deux contrats accessibles en souscrivant à l’association d’épargnants Amap. Les épargnants disposant d’un solde supérieur à 450.000 euros bénéficient toutefois de frais de gestion réduits, ce qui permet d’afficher un taux de revalorisation annuel de 2,45%. Quant au fonds en euros RES fonds de pension, disponible sur le contrat RFPA Retraite Madelin, il rapporte 2,50% sur l’année 2016.

« Les taux de rendement 2016 s’accompagnent une nouvelle fois d’un renforcement de la provision pour participation aux bénéfices (PPB) de 0,3% », ajoute Stéphane Dessirier, directeur général du groupe, qui fait partie des 15 plus gros gestionnaires d'assurance-vie en France, dans un communiqué. « Elle représente aujourd’hui 1,70% des encours. »

Lire aussi : Les premiers taux pour 2016

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2017