Rendements 2016 : les fonds Spirica vont baisser d'« au moins 0,50% »

Spirica
DR - Spirica

Les taux 2016 ne sont pas encore dévoilés mais Spirica, troisième assureur web, annonce déjà la couleur. A part ses supports dynamiques, qui dépendent directement des marchés, l’ensemble des fonds euros classiques ou immobiliers de ses assurances-vie vont perdre un demi-point de performance.

Il n’y aura pas d’exception Spirica pour 2016. L’an passé, l’assureur filiale du Crédit Agricole avait surpris en affichant des performances en chute nette. Notamment pour l’actif général, qui avait perdu 45 points de base. Les partenaires de Spirica espéraient donc « une certaine stabilité » pour 2016. Ce ne sera pas le cas.

« L’environnement économique est le même pour tout le monde », rappelle Daniel Collignon, directeur général de Spirica. « Nous devons nous adapter à des contraintes règlementaires, et à des taux d’intérêt toujours bas. » S’il se refuse encore à détailler la performance à venir de chacun de ses fonds en euros, il confirme que leurs taux « baisseront au minimum de 0,50 point », et ce pour tous les contrats d'assurance-vie, BforBank Vie y compris.

L'actif général attendu autour de 2%

Ce qui pourrait porter la performance de l’actif général à 2% (après 2,55% en 2015) ! Et autour de 2,15% pour Dolcea Vie (2,66% en 2015). Quant aux fonds immobiliers, il n’y aura « pas de surprise pour Euro Allocation Long terme » : la collecte importante a provoqué un investissement sur des supports immobiliers moins rentables que par le passé. Le fonds star va donc perdre au moins 50 points de base, et approcher ou franchir le seuil symbolique des 3%. Pour rappel, ce fonds à dominante immobilière a rapporté 3,51% au titre de l'année 2015.

Quid de Néo Euro Garanti et Euro Selection, fonds dynamiques investis sur les marchés ? « Pour les fonds dynamiques, tout va dépendre du moment de l’investissement », explique le directeur général. Car certains fonds sont rentrés plus tard sur les marchés que d’autres, et ont ainsi évité la chute de début janvier 2016. « Pour l’ensemble de nos fonds, nous n’avons pas désinvesti nos positions, et certains ont bénéficié de la remontée actuelle des marchés. » Il faut donc s’attendre à des « performances très diverses ».

Partager cet article :

© cbanque.com / GC / Décembre 2016