Facebook prêt pour lancer le paiement par Messenger en Europe

Paiements dans Facebook Messenger

Le réseau social Facebook vient d’obtenir un agrément de prestataire de paiement et d’émetteur de monnaie électronique en Irlande. Un prélude indispensable au lancement de nouveaux services en Europe.

C’est par le biais de sa filiale, Facebook Payments International Ltd, que le géant du web a obtenu cet agrément, fin octobre, de la part de la banque centrale d’Irlande. Grâce au fameux « passeport européen », Facebook pourra ainsi opérer des paiements et gérer des portefeuilles électroniques dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

A quoi va lui servir cet agrément ? D’abord à proposer aux utilisateurs européens de Messenger, la messagerie instantanée de Facebook, un service déjà lancé aux Etats-Unis depuis mars 2015 : les micro-paiements entre particuliers, un marché encore balbutiant mais prometteur, déjà occupé en France par PayPal, qui propose ce service gratuitement depuis peu, ou par des fintechs comme Lydia ou Pumpkin.

Lire aussi : Les petits paiements entre amis débarquent sur Facebook

Mais l’agrément obtenu en Irlande lui ouvre beaucoup d’autres possibilités. Interrogé par La Tribune, Facebook a également évoqué le déploiement d’un service de « dons à des organisations caritatives ». Le réseau social pourrait également être tenté d’imiter les messageries asiatiques comme WeChat, qui permettent également de régler des achats dans le « monde réel », en magasins, dans les restaurants ou dans les transports.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Décembre 2016