defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Paiements : le virement instantané débarquera en novembre 2017

Echange de devises
© hywards - Fotolia.com

Le conseil des paiements européens vient de publier le recueil de règles encadrant le fonctionnement du futur virement instantané européen. Les prestataires de paiement ont désormais un an pour le mettre en place.

Virer en 10 secondes de l’argent, dans la limite de 15.000 euros, vers n’importe quel autre compte situé dans l’espace unique des paiements européens (SEPA), 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 : d’ici un an, cela ne devrait plus être de la science-fiction. Le conseil des paiements européens (ou EPC pour European Payments Council) vient en effet de publier le recueil de règles encadrant le futur virement instantané européen. « Le recueil vise à présenter les règles de fonctionnement de ce nouveau moyen de paiement pan-européen aux acteurs de marché », explique le comité français des paiements scripturaux (ex-comité SEPA) dans un communiqué.

Sa publication était très attendue, car elle déclenche le compte à rebours du lancement. « Les prestataires de services de paiement disposent d’un an à compter de la publication du recueil pour mettre en œuvre ces règles et proposer, s’ils le souhaitent, ce service à leur clientèle », poursuit le comité français, enthousiaste. Le virement instantané promet en effet de ringardiser définitivement le chèque, à l’égard duquel Bercy ne cache plus son antipathie.

Lire aussi : Stratégie nationale des paiements : priorité aux alternatives au chèque en 2017

A l’occasion de la publication du recueil de règles, le Comité national des paiements scripturaux annonce aussi le lancement d’une « deuxième phase » de travaux sur le virement instantané. « La première phase [a] notamment permis de déterminer les principaux cas d’usage de ce nouveau type de virement », qui s'adressera aux particuliers comme aux entreprises, explique l’instance chargée de la mise en œuvre de la stratégie nationale sur les moyens de paiements. « (…) La deuxième phase de ces travaux [permettra] d’identifier, d’ici la fin de l’année 2017, un socle commun et harmonisé de modalités d’utilisation et de sécurisation de ces virements instantanés à l’intention des utilisateurs français. »

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Novembre 2016