Règles prudentielles : les banques françaises et allemandes en appellent à la Commission européenne

  • cBanque avec AFP
  • ,
Drapeaux européens
© jorisvo - Fotolia.com

Les fédérations bancaires française et allemande souhaitent que la Commission européenne reçoive un mandat « clair » pour négocier de nouvelles règles prudentielles moins exigeantes pour elles auprès du Comité de Bâle, selon un communiqué publié mercredi.

Cette demande a été formulée à l'issue d'une rencontre à Berlin avec le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble. Les deux fédérations s'inquiètent notamment de devoir augmenter leurs fonds propres « de plus de 50% », alors qu'elles estiment les avoir renforcés « significativement » au cours des dernières années. Elles jugent, en outre, que les propositions actuelles du comité risquent de créer une distorsion de concurrence à l'avantage des banques américaines.

Le ton monte actuellement en Europe contre les règles prudentielles en cours d'élaboration au sein du Comité de Bâle, tandis que le G20 a récemment demandé à ce que ses futures réformes ne comportent pas d'augmentation trop importante des exigences de fonds propres. « Les propositions techniques actuelles avancées pour consultation par le Comité de Bâle ne respectent pas cet engagement : elles doivent donc être révisées », a ainsi insisté mercredi matin le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.