Sferen : Macif et Matmut ne feront pas maison commune

  • Par
Logos Matmut et Macif
Logos Matmut et Macif - DR

Les deux assureurs mutualistes sont décidés de mettre un terme aux travaux visant à créer une société de groupe d'assurance mutuelle (SGAM) connue sous le nom de Sferen. Les deux assureurs continueront les coopérations déjà en place.

Dans un article mis en ligne dans la soirée de vendredi dernier, l'Argus de l'Assurance a révélé que la Macif et la Matmut avaient décidé de mettre fin au processus de rapprochement à travers la structure Sferen, une société de groupe d'assurance mutuelle. La création d'une SGAM avait déjà rencontré une déconvenue importante fin 2014 avec la sortie de la MAIF de ce processus.

Un rapprochement trop intégrateur et source de divergence

L'information a été confirmée par Les Echos où Daniel Havis, président de la Matmut s'explique : « Sous Solvabilité II, la SGAM est (...) un outil très intégrateur, et cela serait revenu à faire passer une maison sous la coupe de l'autre. » En terme de poids, les 3 millions de sociétaires pour 1,81 milliard d'euros de chiffre d'affaires avaient du mal à rivaliser avec les 5,2 millions de sociétaires pour 6,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires de la Macif. « Nous sommes arrivés à la conclusion qu'il y avait des difficultés à faire converger nos deux maisons sur des synergies sur nos cœurs de métier, par exemple au niveau des systèmes d'informations. La Matmut n'était pas prête à cela », a pour sa part indiqué Alain Montarant, le président de la Macif, au quotidien économique.

Cette structure devait réunir en une seule entité les deux assureurs mutualistes à compter du 1er janvier 2018 : mise en commun des moyens, solidarité financière, gouvernance commune… Selon l'Argus de l'assurance, la décision de stopper le rapprochement aurait été prise lors d'un Conseil d'administration le jeudi 12 mai.

Maintenir les partenariats en place

Que va-t-il se passer à présent ? Toujours selon l'hebdomadaire spécialisé, l'option retenue lors de cette réunion serait de conserver Sferen sous la forme d'un groupement d'assurance mutuelle (GAM) afin de garder les moyens déjà mis en œuvre pour les partenariats en cours comme Inter Mutuelles Assistance ou encore Inter Mutuelles Entreprises. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) aurait déjà été avisée de cette perspective.

Partager cet article :
Baptiste Julien BLANDET

© cbanque.com / BJB / Mai 2016