psa

Avant d'épargner, les Français veulent dépenser mieux en 2016

Argent qui s'envole
© vege - Fotolia.com

Trois Français sur 4 ont pris des bonnes résolutions financières pour 2016 selon une étude dévoilée par la banque en ligne ING Direct (1). Mais contrairement à leurs voisins, leur priorité, avant d’épargner plus, est de mieux gérer leurs dépenses.

Avec 76% de sondés annonçant avoir pris de bonnes résolutions financières en 2016, les Français font partie des bons élèves européens, devant les Britanniques (70%), les Allemands (62%) ou les Espagnols (60%). Ils sont toutefois moins nombreux qu’il y a un an, lorsque 83% d’entre eux annonçaient leur intention d’améliorer leur situation financière.

41% des Européens veulent mettre plus d’argent de côté en 2016. Les Français se distinguent dans ce domaine : l’épargne n’est prioritaire que pour 35% d’entre eux. Elle est devancée par une autre résolution, citée par 39% des hexagonaux interrogés (contre 27% des Européens) : mieux gérer leurs dépenses. A l’inverse, les Français sont moins soucieux de réduire leurs dettes (22%) que les Polonais (33%) ou les Allemands (28%).

Afficher de bonnes résolutions est une chose, les tenir en est une autre. De ce point de vue, les Français se situent en milieu de peloton : 62% d’entre eux déclarent avoir tenu les résolutions prises en 2015. C’est mieux que les Turcs (43%) mais moins bien que les Allemands et les Autrichiens (68%). Pour y parvenir en 2016, 44% d’entre eux se disent prêts à demander conseil à leur banque, afin qu’elle les aide à identifier des placements alternatifs à l’épargne classique.

(1) Enquête « Celebrating the challenges » commandée par ING et réalisée par Ipsos entre le 8 et le 29 octobre auprès d’un échantillon de 14.837 personnes représentatif de la population majeure de 15 pays dans le monde.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Janvier 2016