SCPI, OPCI : l'épargne immobilière reste un concept flou pour le grand public

Immeuble de bureaux
© slavun - Fotolia.com

Moins d’un tiers des Français ont déjà entendu parlé des SCPI, OPCI ou autres foncières, et seulement 3% affirment posséder des placements de ce type selon une étude OpinionWay pour Périal. Le concept d’« épargne immobilière » les attire pourtant lorsqu’il leur est détaillé.

« Connaissez-vous l’épargne immobilière ? » 52% des sondés répondent par l’affirmative. Toutefois, lorsque le sondeur (1) désigne plus spécifiquement ce qu’il entend par « épargne immobilière », ou pierre-papier, c’est-à-dire l’investissement indirect dans l’immobilier, via une société gérant un placement collectif, seuls 31% des Français répondent encore par l’affirmative.

Le plus connu des produits d’épargne immobilière apparaît sans conteste la SCPI (société civile de placement immobilier), cité par 24% des sondés, devant les foncières (12%) et les plus récents OPCI (organismes de placement collectif immobilier), mentionnés par seulement 5% des Français interrogés. Mais une infime part de la population (3%) possède ce type d’actif.

Le commanditaire de ce sondage, le groupe de gestion d’actifs immobiliers et gestionnaire d’immeuble d’entreprise Périal, met logiquement en avant dans son communiqué le fait que ce type de placement « séduit une fois expliqué ». Effectivement, après « présentation des particularités de l’épargne immobilière », sans que l’étude ne précise comment ce concept a été expliqué, « plus de la moitié des Français (52%) attribuent une note d’intérêt supérieure ou égale à 6/10 à cette forme d’épargne, en particulier les plus jeunes (62% des moins de 35 ans) et les Français les plus aisés (62%) ».

Les sondés « intéressés » par la pierre-papier expliquent leur attirance par la sécurité (44%) de l’immobilier, toujours vu comme une valeur sûre, et la rentabilité potentielle (34%) de ces placements collectifs. Ainsi, après cette explication de l’épargne immobilière, 70% des personnes interrogées estiment que cette famille de placements « mériterait d’être plus connue ».

(1) Sondage OpinionWay pour Périal réalisé par téléphone auprès d’un échantillon de 1.011 personnes majeures, représentatif de la population.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Décembre 2015