psa

SCPI : l'AMF appelle à la vigilance sur certains placements immobiliers

  • cBanque avec AFP
  • ,
Une maison virtuelle
© Gajus - Fotolia.com

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a appelé vendredi les épargnants à la vigilance lors de la souscription de certains placements dans les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

« L'AMF a constaté que la fiscalité en fin de vie des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), notamment Malraux et Déficit foncier, pouvait être mal comprise des investisseurs et peu détaillée dans les documents mis à leur disposition », indique le régulateur dans son communiqué. « En raison d'un regain d'intérêt pour ces produits présentant un avantage fiscal, l'AMF tient à rappeler aux particuliers les conseils de vigilance qui s'imposent », poursuit le régulateur, qui dit avoir lancé des travaux pour traiter cette problématique.

La souscription de parts de SCPI dans le cadre des régimes dits « Malraux » et « Déficit foncier » permet une réduction d'impôt pouvant atteindre 30% des dépenses engagées pour des travaux de rénovation pour les premières, et une diminution de l'assiette imposable pour les secondes. Toutefois, « la fiscalité de ces offres en fin de vie doit être prise en compte pour apprécier la rentabilité du produit », souligne l'AMF. « La perspective d'une réduction d'impôt ne doit pas être le seul critère de choix », indique le régulateur.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.