Paiements : Izly, la solution de BPCE, va remplacer Moneo sur les campus

Carte bancaire et mobile
© Antonioguillem - Fotolia.com

C’est bientôt la rentrée pour les étudiants français, qui vont à cette occasion pouvoir expérimenter Izly, un moyen de paiement développé par BPCE et proposé par les Crous. Celui-ci remplace Moneo, qui a mis la clé sous la porte fin juillet.

Après son échec auprès du grand public, Moneo s’était rabattu en 2011 sur les campus, où elle distribuait, en partenariat avec les Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et sociales), des cartes à puce multiservices, permettant notamment aux étudiants de payer leur repas. Las, la société a perdu ce marché en juillet 2014, prélude à sa disparition définitive le 28 juillet dernier (1).

En lieu et place de Moneo, les étudiants vont tester à compter de cette rentrée une nouvelle solution de paiement. Baptisée Izly, elle est l’œuvre du groupe Banque Populaire-Caisse d’Epargne (BPCE), et plus particulièrement de sa filiale spécialisée dans les paiements mobiles, S-money. Une fois leur compte Izly activé (sur le site internet de leur Crous) et approvisionné (par carte bancaire, règlement SEPAmail ou prélèvement sur compte bancaire, quelle que soit la banque d’origine), ils pourront l’utiliser pour payer dans les restaurants universitaires, les cafétérias, voire dans certaines laveries. Deux solutions pour cela : le mobile - y compris s’il est dépourvu de puce NFC, le système utilisant les QR codes - ou la carte d’étudiant multiservices, équipée elle d’un dispositif sans contact. L’application leur permettra également de bénéficier de services complémentaires, comme la localisation des points de vente, et de programmes de fidélité.

BPCE estime à terme à 2,3 millions (étudiants et personnels des Crous) le nombre d’utilisateurs potentiels de sa solution.

(1) Une marque de l’écosystème Moneo a toutefois survécu : Moneo Resto, qui commercialise des titres restaurant dématérialisés.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Août 2015