#fintech : SmartAngels fait le lien entre start-ups et particuliers

Benoît Bazzocchi (SmartAngels)

Qui sont ces dizaines de Fintech, jeunes pousses alliant finance et technologie, qui se développent en France et tentent de se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Lancé en 2012, SmartAngels est un des principaux acteurs français de l’equity crowdfunding, qui permet à des investisseurs particuliers en quête de rendement de devenir actionnaires de start-ups et de PME de croissance. Entretien avec son fondateur et président, Benoît Bazzocchi.

Racontez-nous la genèse de SmartAngels…

Benoît Bazzocchi : « Lancée en 2012, SmartAngels a été la première plateforme en France permettant d’investir en direct au capital de start-ups et PME de croissance. Arrivée à un certain stade de son développement, une jeune entreprise à fort potentiel a en effet souvent besoin de financements supplémentaires pour accélérer sa croissance. Malheureusement, elle est souvent confrontée à ce que l’on appelle l’equity gap, ce moment où les besoins de financements ne sont pas comblés par les acteurs traditionnels de la chaîne de financement, entre 200.000 et 1 million d’euros. C’est pour répondre à ce besoin que nous avons créé SmartAngels. »

Quelle innovation amène SmartAngels sur le marché ?

BB : « Les plateformes comme SmartAngels permettent aux entrepreneurs de gagner en autonomie sur leur levée de fonds. Ils ont tous les outils pour gagner en rapidité et en simplicité et ont par ailleurs accès à une communauté élargie d’investisseurs qu’ils peuvent contacter en fonction de critères affinitaires. De leur côté, les investisseurs ont accès à une classe d’actifs présentant un couple rendement/risque attractif, avec un fort potentiel de plus-value, et peuvent devenir actionnaires en direct de start-ups et PME de croissance à partir de 1.000 euros. Ils composent eux-mêmes leur portefeuille en fonction de leurs critères (secteurs, géographie, phase de développement, degré d’innovation…), sans passer par un intermédiaire financier. »

Quels sont vos objectifs de développement à moyen et long terme ?

BB : « Notre objectif à moyen terme est de devenir la marketplace de référence du financement des sociétés de croissance non cotées, en France mais également à l’international. Nous avons l’ambition de rassembler sur la plateforme tous les acteurs du financement des start-ups et PME à fort potentiel : fonds d’investissement, Business Angels et particuliers. »

Fiche d'identité : SmartAngels
ActivitéPlateforme de financement participatif de jeunes entreprises à fort potentiel
Site webwww.smartangels.fr
Date de créationNovembre 2009
Ouverture au publicFévrier 2012
Clientèle viséeInvestisseurs particuliers et professionnels
Marché viséFrance
Agrément ou statut spécifiqueAgrément de Conseiller en investissements participatifs (CIP) délivré par l'AMF
Capital et levée de fonds33.459 € (pour Y Capital, la société qui exploite la marque SmartAngels)
Levée de fonds d’1 million d’euro en avril 2014 auprès de 3 fonds d’investissement et de 12 Business Angels.
Chiffre d'affairesNon communiqué
Nombre de clients15.000 investisseurs
25 sociétés qui ont levé des fonds sur la plateforme
Effectif actuel18 personnes
Partenaires banque-assuranceAllianz
Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par VM / Août 2015