psa

#fintech : Pandat aide les entreprises à placer leur trésorerie

David Guyot (Pandat)

Qui sont ces dizaines de Fintech, jeunes pousses alliant finance et technologie, qui se développent en France et tentent de se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Depuis 2011, Pandat propose aux trésoriers d’entreprises et d’associations de les aider à placer leur trésorerie. Le point avec David Guyot, co-fondateur et porte-parole de la société.

En quoi consiste l’activité de Pandat, en quelques mots ?

David Guyot : « Pandat est une société de courtage en placement de trésorerie, qui permet gratuitement (1) aux entreprises, aux associations et aux investisseurs institutionnels d'avoir accès aux meilleures rémunérations sur les produits de placement de trésorerie court terme, moyen terme et long terme. »

Comment l’idée d’un tel service vous est-elle venue ?

DG : « La crise économique et financière de ces dernières années a permis aux entreprises d'assainir leur bilan, de recentrer leur stratégie sur les actifs essentiels à leur activité. Ce contexte a remis le trésorier au centre de l’entreprise et a rappelé l’objectif de préservation du capital, puis de placement pour le faire fructifier. Pandat se veut le partenaire naturel de ces trésoriers d'entreprise, tend à diversifier son offre et à proposer une palette complète de tous les produits répondant aux problématiques de trésorerie d’une personne morale. »

Plus concrètement, quels services inédits apporte Pandat ?

DG : « Notre plateforme numérique simplifie les démarches. Elle permet au client de simuler une demande de placement mais aussi de s’inscrire et déposer ses pièces en toute sécurité. Ce processus assure un contrôle total des process de la part des collaborateurs de Pandat, notamment la vérification des pièces dans le cadre de la lutte anti-blanchiment. Le client n’est cependant pas isolé face à ses choix dans cette démarche numérique. Les équipes de Pandat accompagnent les clients investisseurs dans leur recherche d'optimisation de placement. »

Quels sont vos objectifs de développement ?

DG : « A court terme, nous voulons passer de 2 à 5 milliards d’euros de dépôts d’ici 2 ans, et doubler nos effectifs d’ici 1 an. A plus long terme, nous espérons que 20% des placements de trésorerie passeront par Pandat. Soit 70 milliards d’euros sur les 350 milliards placés chaque année sur des comptes à terme, des dépôts à vue (ou comptes courants rémunérés) ou des OPCVM monétaires. »

Fiche d'identité : Pandat Finance
ActivitéCourtage en placements de trésorerie
Site webpandat.fr
Date de création2009
Ouverture au public2011
Clientèle viséeEntreprises, associations, investisseurs institutionnels
Marché viséFrance
Agrément ACPR ou statut spécifiqueConseiller en investissements financiers (CIF), agrément délivré par l'AMF
Capital et levée de fonds23.900 euros au 16 mars 2014*
Montant des levées de fonds non communiqué
Chiffre d'affairesNon communiqué
Nombre de clients2.000
Effectif actuel12 personnes
Partenaires banque-assurance50 partenaires bancaires et 10 assureurs
* Source : bulletin officiel des annonces civiles et commerciales

(1) Pandat est rémunéré, en tant qu’apporteur d’affaires, par les banques, à l’image des courtiers en crédit immobilier. Lire notre précédente interview de David Guyot, datant de février 2014.

Partager cet article :

© cbanque.com / Propos recueillis par VM / Août 2015