#fintech : Alternativa, la bourse des PME qui veut asseoir sa place en Europe

  • Par
Philippe Dardier, président d’Alternativa
Philippe Dardier (Alternativa) - Capture d'écran de La Bourse et la vie TV

Qui sont ces dizaines de Fintech, jeunes pousses alliant finance et technologie, qui se développent en France et tentent de se faire une place aux côtés des banques et autres sociétés financières ? Zoom sur Alternativa, « bourse des PME » qui se revendique comme un poids lourd du financement participatif en fonds propres en Europe.

Pouvez-vous définir votre concept en quelques mots ?

Philippe Dardier, président d’Alternativa : « La plateforme digitale de rencontre entre investisseurs et PME. En termes de montants levés, Alternativa est le leader du crowdfunding continental en investissement [le crowdequity, NDLR], et est adossé à un marché régulé. Par ailleurs, Alternativa est notamment (1) l’opérateur technique de la bourse régionale de Lyon : Place d’échange. »

Quand et comment est née Alternativa ?

Ph. D. : « Alternativa est une Fintech créée en 2003 en Suède par l’ancien directeur de la Bourse de Stockholm. Suite à la déréglementation des marchés financiers en France en 2006, Alternativa Suède décide d’y lancer un SMN (système multilatéral de négociation). AM France (''Alternativa marknaden France'' pour ''Marché alternatif France'') voit le jour cette même année et obtiendra ses agréments en novembre 2007. La plateforme a ainsi été créée afin de permettre aux PME l'accès aux fonds propres au travers d’une cotation sur un marché boursier. Aujourd’hui Alternativa, c’est 48 introductions sur son marché, 82 augmentations de capital et plus de 36 millions d’euros ''transactés''. »

En quoi votre plateforme porte-t-elle une innovation en France ?

Ph. D. : « Avec un système de cotation innovant, nous donnons aux investisseurs plus de visibilité sur leurs investissements. Concrètement, Alternativa met directement en contact entrepreneurs et investisseurs, au travers d’une plateforme internet, sans intermédiaire. L’entrepreneur met ainsi en place un outil de levée de fonds auquel il peut recourir au fur et à mesure de la croissance de sa PME, avec des coûts réduits et une dilution limitée et contrôlée. L’investisseur choisit l’entreprise dans laquelle il souhaite investir et suit la progression de cetlle-ci au travers de l’information fournie par la plateforme. Il bénéficie d’un cadre organisé pour la revente de ses titres, le moment venu. »

Quels sont vos objectifs de développement ?

Ph. D. : « Ils se tiennent en 4 chiffres, sur un horizon de 4 ans : 10.000 clients actifs, 100 PME listées, 100 millions d'euros de levée de fonds en crowdfunding, et 20 millions d'euros d'échanges sur son marché secondaire. Bref, devenir le marché incontournable des PME de 2 à 50 millions de chiffre d’affaires annuel en Europe. »

Fiche d'identité : Alternativa (société AM France)
ActivitéCrowdequity : plateforme digitale d’investissement dans des PME
Site webwww.alternativa.fr
Date de création2008 en France
Ouverture au publicJanvier 2008
Clientèle viséeB2C : les particuliers souhaitant investir dans des PME (80% d’investisseurs particuliers, 20% de fonds d’investissement)
B2B : création de places dédiées et de services aux « brokers » pour faciliter les échanges en secondaire et la cotation de sociétés (métier de bourse)
MarchéFrance puis international (déjà présent en Europe)
Agrément ACPR ou statut spécifiqueAgréé en tant que prestataire de service d’investissement (PSI) en 2007. Ce statut permet d’assurer plusieurs services : réception, transmission et exécution d’ordres pour le compte de tiers, conseil en investissement, placement non garanti, exploitation d’un système multilatéral de négociation (Alternativa)
Capital et levée de fondsCapital : 874.619 euros*
Levée de fonds : 2 millions d’euros auprès des actionnaires existants pour AM France en juillet 2015
Chiffre d'affairesEnviron 1 million d'euros sur le dernier exercice
Nombre de clientsEnviron 2.400 investisseurs actuellement, et 22 PME. 80 levées de fonds réalisées pour ces clients, pour 36 millions d’euros levés à cette date
Effectif actuel7 salariés
Partenaires banque-assuranceNon
* Source : bulletin officiel des annonces civiles et commerciales, selon une annonce publiée le 7 juillet 2015.

(1) L’agrément PSI permet à AM France/Alternativa de proposer différents services. Parmi eux, Alternativa opère qualification des investisseurs et admission des émetteurs pour Kiosk to invest, plateforme de financement participatif lancée récemment par les CCI.

Partager cet article :

© cbanque.com / Recueilli par BL / Juillet 2015