Année fiscale blanche en 2017 : une blague pour Bayrou

  • cBanque avec AFP
  • ,
François Bayrou en 2007
CC Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons

François Bayrou, président du MoDem, favorable depuis longtemps au prélèvement de l'impôt à la source, a déclaré mercredi que l'année fiscale blanche en 2017 annoncée par le secrétaire d'Etat Christian Eckert était « une blague ».

Pour l'ex-candidat à la présidentielle 2007, interrogé par iTELE, la déclaration du secrétaire d'Etat au Budget est « une tromperie » qui « n'aura aucune incidence, sauf pour un tout petit nombre de gens ».

« Le gouvernement veut faire passer l'idée qu'il va faire des cadeaux » a ajouté M. Bayrou, en jugeant que « l'Etat a besoin de cet argent » car « il est aux abois, la France est le pays d'Europe où le déficit est constamment le plus haut, la dette augmente, la situation est critique ». Donc selon le maire de Pau, « toute annonce qui tend à faire croire qu'on va faire des cadeaux est un leurre ».

François Bayrou a dit avoir formulé depuis 2002 la proposition d'impôts à la source, en notant la complexité du processus. « C'est une proposition extrêmement exigeante, qui suppose une réorganisation du prélèvement des entreprises si c'est à elles qu'on demande de verser l'impôt ». Le maire de Pau en a profité pour tacler le gouvernement, « qui annonce la main sur le cœur 2018, pour une époque où il n'est pas - et c'est le moins qu'on puisse dire - sûr d'être là ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.