Richesse des ménages : l'Europe dépassée par l'Asie-Pacifique

Jonque dans le port de Hong Kong
© claudiozacc - Fotolia.com

Selon le 15e rapport sur la richesse mondiale réalisé par le Boston Consulting Group (BCG), le patrimoine financier des ménages d’Asie-Pacifique (hors Japon) a dépassé en 2014 celui des Européens. Cette zone géographique devrait devenir la plus riche du monde en 2016, en dépassant l’Amérique du Nord.

Pour la 2e année de rang, l’Asie-Pacifique enregistre la plus forte croissance (+29%) : le patrimoine financier de ses habitants atteint les 47.000 milliards d’euros, contre 43.000 milliards pour l’Europe. Les projections de BCG évaluent à 57.000 milliards ce patrimoine en 2016, date à laquelle l’Asie-Pacifique (hors Japon) devrait dépasser l’Amérique du Nord (56.000 milliards). En 2019, elle devrait concentrer les deux tiers de la richesse globale des ménages.

Dans l’immédiat, les Etats-Unis restent le pays comptant le plus de foyers millionnaires en dollars (7 millions). Ils devancent la Chine (4 millions). Les 17 millions de millionnaires dénombrés dans le monde en 2014 (contre 15 millions en 2013) détiennent 41% de la richesse mondiale, et devraient en détenir 46% en 2019.

En Europe de l’Ouest, le patrimoine financier des ménages a progressé de 7% entre 2013 et 2014. Certains pays ont toutefois une croissance des richesses plus dynamique. C’est le cas de la Suède (+13%), de la Grande-Bretagne (+11%), des Pays-Bas (+11%) et du Danemark (+10%).

Mais, globalement, l’Europe de l’Ouest reste à la traîne d’autres régions. Au niveau mondial, la richesse des ménages a progressé de 12% en 2014, pour atteindre 164.000 milliards de dollars. Les trois quarts de la richesse supplémentaire créée en 2014 provient des actifs financiers déjà en portefeuille, « du fait d’une croissance significative de leur valeur dans les économies matures comme dans les pays à croissance rapide ». Le quart restant correspond à la collecte 2014.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Juin 2015