L'encadrement des loyers est un « bon dispositif » pour 3 Français sur 4

  • cBanque avec AFP
  • ,
bail location
© herreneck - Fotolia.com

Trois quarts des Français voient dans l'encadrement des loyers instauré à Paris à partir du 1er août 2015 un « bon dispositif pour protéger les locataires », selon un sondage OpinionWay (1) pour le réseau immobilier Orpi publié vendredi.

« Le gouvernement a raison de mettre un peu d'ordre dans le marché de l'immobilier », ont déclaré 76% des personnes interrogées dans cette enquête. Une proportion quasi égale, 75%, estiment que cet encadrement est « un bon dispositif pour protéger les locataires ». Mais 65% pensent que le loyer plancher prévu par la loi « risque de faire augmenter les petits loyers ».

Institué par la loi Alur du 24 mars 2014, le dispositif prévoit qu'à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer d'un logement ne puisse dépasser de 20% un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30%.

Quant aux relations entre propriétaires et locataires en général, elles doivent « être très précisément encadrées par la loi », ont déclaré une nette majorité (60%) des personnes interrogées. Seules 38% de ces personnes estiment à l'inverse qu'elles doivent « rester du domaine de la négociation libre et directe ».

(1) Ce sondage a été réalisé en ligne, les 20 et 21 mai, auprès d'un échantillon de 1.012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.