FinTech : Crédit Mutuel Arkéa mise sur Yomoni et la gestion d'épargne en ligne

  • Par
Copie d'écran de Yomoni.fr
©Yomoni.fr

Initialement baptisé projet « Smartdays », Yomoni annonce avoir levé 3,5 millions d’euros pour lancer dans les prochains mois un nouveau service de gestion d’épargne 100% en ligne, à frais réduits et destiné aux particuliers à partir de 1.000 euros. Parmi les premiers actionnaires de la FinTech : Iena Venture, l’incubateur de la Financière de l’Echiquier, mais aussi Crédit Mutuel Arkéa.

L’objectif est clairement affiché : être la première plateforme d’épargne déléguée en ligne sur le marché français. « Yomoni sera la première société digitale de gestion sous mandat en France à partir d’un service simple et efficace d’allocation d’actifs accessible sur internet et sur mobile, » annonce le communiqué de la startup qui souhaite ainsi « ouvrir le conseil financier à tous les publics et libérer l’épargne longue des Français ». Et parmi ces Français, ce sont les « primo-épargnants », entre 20 et 40 ans, que Yomoni cible tout particulièrement. « Dans un contexte économique toujours empreint d’incertitudes, ces digital natives souhaitent épargner pour préparer leur avenir. Or s’ils sont familiers des usages web, leur connaissance des produits d’épargne reste limitée, » argumente le Crédit Mutuel Arkéa pour le compte de la FinTech dans laquelle la banque vient d’investir.

Pour y parvenir, Yomoni articule son offre, basée sur l’assurance-vie, autour de 3 principes :

  • Un service d’épargne déléguée (et non conseillée comme peuvent le proposer de potentiels concurrents tels que Marie Quantier, Advize, ou FundShop) entièrement en ligne.
  • Un portefeuille adapté au profil de risque du client. La startup annonce 10 types de portefeuille pour lesquels « une allocation spécifique de produits d’investissement en fonds indiciels (ETF) » sera définie.
  • Une politique tarifaire volontairement « très compétitive » : Yomoni s’engage sur des frais gestion annuels de 1,6% tout compris, incluant 0,7% pour le mandat de gestion, 0,6% pour l’assurance-vie et 0,3% pour les sous-jacents ETF.

Actuellement en cours d’agrément auprès de l’AMF, Yomoni propose d’ores et déjà aux internautes de se préinscrire pour recevoir prochainement une invitation à tester le service en amont de son lancement, promis « dans le courant de l’été ».

Partager cet article :
Philippe GUILBERT

© cbanque.com / PG / Juin 2015