BforBank

BforBank dégaine son compte courant avec carte bancaire gratuite

Visuel Bforbank
BforBank

BforBank, la banque 100% en ligne filiale des caisses régionales du Crédit Agricole, a élargi ce matin son catalogue de produits, jusqu’ici centré sur l’épargne, avec le lancement d’un compte courant accompagné d’une carte bancaire gratuite. Détails de l’offre et des tarifs.

Cette fois, elles sont toutes là, ou presque (1) : après la Société Générale (Boursorama Banque), le Crédit Mutuel Arkéa (Fortuneo), le Crédit Mutuel-CIC (Monabanq), BNP Paribas (Hello bank) et même Axa Banque (Soon), c’est au tour du Crédit Agricole de mettre un pied sur le marché de la banque au quotidien 100% en ligne. Sa filiale BforBank a en effet lancé, ce matin, son offre compte courant qui vient compléter les produits existants de la marque, livret d’épargne, assurance-vie et bourse.

L’ambition de la banque verte dans le domaine était connue : le Crédit Agricole l’avait en effet affichée clairement dans le cadre de son plan stratégique 2014-2016, présenté en mars 2014. Depuis, BforBank était toutefois restée discrète sur la date de lancement. Jusqu’à hier soir, et l’annonce sur Twitter de l’indisponibilité du site, annonciatrice d’une mise à jour majeure. Dans l'immédiat, la banque en ligne ne communique pas encore officiellement sur ce lancement.

Carte bancaire gratuite : un minimum de 1.800 euros nets mensuels

Sans surprise, l’offre compte courant de BforBank se construit autour d’une carte bancaire gratuite, produit d’appel habituel sur ce marché. La banque marque toutefois sa différence avec Boursorama Banque, Fortuneo ou Hello bank, en ne proposant pas de carte d’entrée en gamme. Comme chez ING Direct, qui distribue par défaut une Mastercard Gold, BforBank a opté pour la carte Visa Premier équipée d’une puce NFC.

Conséquence : l’offre se veut un peu moins accessible que celle de ses concurrents. Alors que le seuil minimum de revenus nets mensuels pour obtenir une carte Visa ou MasterCard classique chez Boursorama, Hello bank et Fortuneo est de 1.200 euros, il faudra justifier d’au moins 1.800 euros, ou de 2.700 euros à deux (2), pour obtenir la Visa Premier de BforBank. A type de carte égale par contre, l’offre est compétitive : la Visa Premier est en effet accessible à partir de 2.300 euros de revenus mensuels chez Fortuneo, de 2.400 euros chez Boursorama Banque et Hello bank. Comme ses concurrents, BforBank a également prévu une condition alternative, en prenant en compte l’épargne placée par le client. La carte est ainsi accessible, sans conditions de revenus, pour ceux qui disposent d’au moins 6.000 euros d’encours dans les livres de la banque (9.000 euros en cas de compte joint). Là encore, c’est moins, à carte égale, que chez Boursorama (10.000 euros) ou Fortuneo (15.000 euros).

Voir par ailleurs : Cartes bancaires gratuites : les offres disponibles

Pour bénéficier de la gratuité sur cette carte, BforBank ajoute une condition, proche de celle qu’on retrouve également chez Fortuneo (3) : effectuer au moins trois opérations de paiement par trimestre. A défaut, BforBank prévoit de facturer 15 euros (par trimestre) à ses clients inactifs. Enfin, BforBank ajoute également à son catalogue une carte bancaire très haut de gamme, la Visa Infinite. Pour l’obtenir, il faut toutefois régler une cotisation annuelle de 200 euros, justifier de revenus supérieurs à 4.000 euros nets mensuels (6.000 euros pour un compte joint) et d’au moins un an d’ancienneté dans la banque.

Des tarifs calqués sur la concurrence

En ce qui concerne les tarifs, BforBank s’aligne sur les standards du marché. Les opérations de banque au quotidien (retraits, virements, prélèvements) sont gratuites. Les retraits et les paiements hors zone Euro donnent lieu à un prélèvement proportionnel de 2%, comme chez Boursorama (1,99% pour être précis), Fortuneo ou Hello bank. BforBank autorise le client à effectuer gratuitement deux modifications temporaires des plafonds de retraits et paiements par année civile. Au-delà, ce service est facturé 3 euros.

Alignement aussi pour les découverts. Comme les autres, BforBank fait l’impasse sur les commissions d’intervention. Elle prélève des intérêts débiteurs de 8% sur les découverts autorisés et de 16% sur les découverts non autorisés, des niveaux équivalents ou très proches des autres enseignes 100% en ligne. Côté incidents de paiements, les frais de rejets de chèque, de virement et de prélèvement sont alignés sur les maximums légaux. BforBank facture par contre 10 euros la lettre d’information préalable au rejet d’un chèque, qui est gratuite chez Boursorama ou ING Direct.

L’envoi des carnets de chèque est gratuit en courrier simple, mais facturé 5 euros en recommandé. Pas de gratuité intégrale non plus sur les chèques de banque et ceux émis en ligne. Dans les deux cas, les 10 premiers par année civile sont offerts. Au-delà, ils sont facturés 2 euros. Il est aussi à noter que contrairement à Hello bank ou Monabanq, BforBank ne permet le dépôt de chèques dans les agences des différentes banques régionales du Crédit Agricole : il faudra se contenter de l’envoi par courrier.

Enfin, BforBank facture 24 euros par an son assurance perte et vol des moyens de paiement, qui intègre une couverture contre le vol de mobile et l’usurpation d’identité. Pour 12 euros de plus, le client peut aussi bénéficier d’une couverture contre les livraisons non-conformes, ou l’absence de livraison, d’articles achetés sur internet. Son positionnement est ainsi légèrement différent de celui, par exemple, de Boursorama et d’ING Direct, qui affichent la gratuité sur l’assurance perte et vol des moyens de paiement de base et commercialisent par ailleurs une version premium payante.

Le Livret A et le LDD aussi

Le compte courant n’est pas la seule nouveauté au catalogue de BforBank. La nouvelle brochure tarifaire de la banque, mise à jour pour l’occasion, mentionne en effet le Livret A et le Livret de développement durable, deux produits traditionnels, mais jusqu’ici absents.

Côté espace client et expérience utilisateur, BforBank a le mérite de mettre en place un processus de souscription 100% dématérialisé, avec envoi des pièces justificatives par internet et signature électronique. Elle demande par contre deux justificatifs d’identité, ce que toutes les enseignes ne font pas. Les conseillers de la banque sont disponibles au téléphone du lundi au vendredi de 8h à 21h, et le samedi de 9h à 18h : pas de surprises non plus de ce côté. BforBank promet également certains services 100% en ligne, comme les demandes de découvert autorisé, la gestion de plafonds de cartes et l’édition de bordereau de remise de chèque pré-remplis. Les clients devraient également bénéficier d’outils de pilotage de budget, avec la catégorisation automatique des opérations du compte et leur restitution sous forme de graphiques.

Enfin, pour promouvoir son compte courant flambant neuf, BforBank affiche jusqu’au 15 juillet 2015 une prime de 80 euros à l’ouverture. Là encore, c’est un grand classique du marché.

Voir aussi : Les offres promos des banques en ligne

(1) Parmi les grandes banques de détail, seules BPCE et la Banque Postale ne disposent pas de filiales de banque 100% en ligne.

(2) Pour la carte à débit immédiat. Pour obtenir le débit différé, il faut justifier de 2.000 euros nets mensuels, ou de 3.000 euros pour un compte joint. Dans le cas d’un compte joint, deux cartes peuvent être fournies gratuitement.

(3) En l’absence d’opérations de paiement pendant 4 mois calendaires consécutifs, Fortuneo facture des frais d’inactivité de 20 euros dans le cas d'une carte Gold MasterCard.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM avec Marie de Beaudrap / Avril 2015

Commentaires

Publié le 29 avril 2015 à 06h05 - #1fred_b
  • IdF

BforBank ne permet le dépôt de chèques dans les agences des différentes banques régionales du Crédit Agricole.

Pour moi, un obstacle majeur.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 4 mai 2015 à 09h03 - #2Albert 1er
  • Homme
  • 62 ans

Bonjour, à noter que la Carte MasterCard Gold d'ING n'est JAMAIS équipée de la puce NFC paiement sans contact. C'est pour cela que je viens d'être client chez eux : beaucoup plus de sécurité.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 26 mai 2015 à 21h43 - #3Pif
  • Homme
  • 47 ans

BForBank impose également 3 opérations par trimestre sur le compte courant. Pour ceux qui veulent ouvrir un compte pour profiter de l'offre 80 € et voir le fonctionnement de cette banque, il faut oublier et passer à Fortuneo ou Boursorama... pas de contraintes de ce type dans ces 2 banques en ligne

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 13 juillet 2015 à 17h27 - #4Compte anonyme

Attention, BforBank fait tout pour dissuader l'ouverture de leur compte courant avec livret bancaire aux indépendants : je suis en libéral domaine médical et on refuse mes déclarations de bénéfices au lieu des justificatifs de revenus - n'étant pas salariée -, la déclaration 2035 Pro ne convient pas non plus... Chèque d'ouverture avec mon compte joint et celui de mon concubin, refusé car dans l'intitulé figure son nom en premier et non le mien. On me demande donc de joindre un RIB de ce compte joint où apparaît bien mon nom pour preuve, ce que je fais... on me fait entendre que ce RIB ne sera valable que si je l'imprime, le signe, le re-scanne et leur renvoie.
Ensuite, j'ai envoyé tout ce que je pouvais récupérer sur impots.gouv.fr concernant mes impôts sur le revenu : l'avis d'imposition 2015 sur revenus 2014 n'étant pas encore disponible, je leur envoie l'accusé de réception et l'attestation, ainsi que ma déclaration d'impôts 2015. BforBank m'annonce que ce n'est pas suffisant, j'envoie donc les avis d'IR 2014 et 2013. Toujours pas suffisant pour eux, BforBank me demande maintenant mes avis de cotisations URSSAF et CARPIMKO, ce que je viens de leur envoyer (imaginez le temps perdu pour ouvrir un bête compte bancaire en ligne). Et voila, le 14 juillet est là, et je viens de perdre une quinzaine d'intérêts sur les 50000 euros que j'avais prévu de placer chez eux. Que vont-ils me demander ensuite ? A quoi cela sert de bosser comme des forçats au quotidien pour bien gagner sa vie et se faire ensuite traiter comme des moins que rien par des télé-opérateurs qui ne savent même pas faire le distinguo entre bénéfices et revenus ?
Je vous déconseille fortement de perdre votre temps avec BforBank.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10
Publié le 20 juillet 2015 à 18h27 - #5Compte anonyme

Voici mon expérience avec B for Bank.
Tout d'abord, le chèque correspondant au dépôt initial est utilisé par la banque -- alors même que votre compte bancaire n'est pas ouvert.
Et, au bout d'un mois d'attente, même avec tous les documents demandés envoyés et vérifié par téléphone, il y a toujours du personnel zélé chez B for Bank pour faire barrage à l'ouverture du compte, en demandant un autre justificatif. Et... il faut toujours les appeler au téléphone, il ne vous rappelle jamais.
Leur Service-client est une véritable catastrophe !!!
Au final, je ne regrette pas d'avoir annuler ma demande d'ouverture de compte auprès de cette banque.
J'attends toujours que mon dépôt initial, utilisée par la banque depuis maintenant 1 mois et demi, me soit restitué.
Au bout de deux mois d'attente après ma lettre recommandée avec AR, si la somme initiale ne m'est toujours pas restituée, je n'aurais plus qu'à demander un jugement du Tribunal d’instance.
Fuyez cette banque !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10