Moneo : chronique d'une disparition annoncée fin juillet

  • Par
carte bancaire
© Tinu - Fotolia.com

La carte Moneo, lancée en 1999, disparaîtra complètement le 28 juillet 2015. D’ici là, ses services fermeront petit à petit.

Après 15 ans d’existence, Moneo s’arrêtera cet été. La carte rechargeable fonctionnant comme un porte-monnaie électronique qui prévoyait de remplacer les espèces, n’aura donc pas pu faire face à l’arrivée du paiement sans contact. D’ailleurs, Crédit Mutuel de Bretagne et Crédit Mutuel du Sud-Ouest rappellent sur leurs sites, en conclusion du mot sur la fin du service Moneo, une seule recommandation à leurs usagers : « Pour simplifier vos paiements, pensez également au sans contact ».

Depuis le 30 mars dernier, les cartes Moneo ne peuvent déjà plus être chargées via le lecteur USB, qui permettait de réapprovisionner sa carte sur internet. La prochaine étape vers la disparition du porte-monnaie électronique se fera le 30 avril, selon le site de Moneo, où « il ne sera plus possible d’acheter des codes de chargement au Crous ni sur la boutique en ligne ». Puis deux mois plus tard, après le 30 juin 2015, plus aucun chargement ne sera possible.

Quelques milliers d'utilisateurs

Toutefois, le site de Moneo précise que « le remboursement du solde de la carte non utilisé sera possible sur les bornes ou sur tout dispositif affichant le logo Moneo et proposant ce service jusqu’au 28 juillet 2015 ».

Quelques milliers d’utilisateurs seraient concernés par l’arrêt de ce service. Un nouvel échec dans l’univers Moneo, après l’arrêt du paiement aux parcmètres il y a deux ans et la perte l’an dernier du marché des cartes d’étudiant au profit de la BPCE. Seul le service de titres restaurant électroniques, Moneo Resto, subsistera, avec quelque 45.000 porteurs de carte revendiqués.

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / Avril 15