SCPI, OPCI : collecte record en 2014 pour la pierre-papier

  • Par
Immeubles de bureaux
CC Dalbera / Flickr

La collecte nette 2014 des SCPI affiche un « nouveau record historique » de 2,93 milliards d’euros, selon les chiffres de l’Aspim et de l’IEIF. Du côté des OPCI, la collecte triple quasiment son score de l'année 2013 avec 813 millions récoltés.

« L’année 2014 marque un nouveau record historique » pour les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier), témoigne l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim). S’appuyant sur des statistiques réalisées conjointement avec l’IEIF (Institut de l’épargne immobilière et foncière), l’Aspim annonce une collecte brute des SCPI de 3,84 milliards d’euros. Une progression de 27% nettement supérieure à celle de l’an dernier (4,8%). La collecte nette elle augmente de 16,6%, et se rapproche des 3 milliards d’euros.

L’association met en avant les beaux résultats des SCPI diversifiées (+120%), c'est-à-dire celles dont aucun secteur d’investissement immobilier ne compose plus de 70% de son patrimoine, ainsi que celles des SCPI spécialisées (+103%). Conséquence : la capitalisation des SCPI grimpe de 9,7% pour atteindre 32,87 milliards d’euros. L’Aspim rappelant que « le volume sous gestion des SCPI était de 18,95 milliards d’euros il y a 5 ans, et de 11,55 milliards » en 2004.

+187% pour les OPCI

De leur côté, les OPCI (Organismes de placement collectif en immobilier) « grand public » enregistrent une collecte de 813 millions d’euros contre 283 en 2013, soit un bond de 187%. Cette collecte, réalisée « essentiellement sous forme d’unités de compte de contrats d’assurance-vie » comme le précise l’Aspim, porte la capitalisation globale à 2,04 milliards d’euros. Il est à souligner que ces organismes sont encore relativement récents, puisque créés en 2005. Selon l’IEIF, il s'agit même de « la première vraie collecte importante, [celle] de 2012 étant biaisée par la création d’Axa Selectiv’Immo à partir de la transformation d’anciens contrats d’assurance à capital variable ».

Quatre des neuf OPCI grand public actuellement disponibles sur le marché rassemblent 98% de la collecte : Opcimmo (géré par Amundi Immobilier, 434 millions d’euros), Axa Selectiv’Immo (d’Axa Reim SGP, 186 millions), BNP Paribas Diversipierre (de BNP Paribas Reim, 105 millions) et enfin Immo Diversification (de Ciloger, 68 millions).

Pour le président de l’Aspim Patrick de Lataillade, ces résultats « remarquables » témoignent à la fois de la « maturité et de la complémentarité de l’offre des placements régulés en immobilier », avant de poursuivre : « Aussi bien les SCPI que les OPCI répondent aux besoins variés des investisseurs, particuliers et professionnels ».

SCPI : un rendement supérieur à 5%

Le rendement moyen 2014 de la « pierre-papier » s’établit à 5,08%, en très léger recul de 0,07 point, avec un différentiel entre les SCPI de bureaux (5,05%) et les SCPI spécialisées (5,39%). L’Aspim note que « cette diminution très mesurée s’explique à la fois par un léger retrait des revenus distribués (-0,81%) et une progression de 0,54% du prix moyen des parts ».

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / Mars 2015