Monceau assurances annonce du 3,33% en critiquant ses concurrents

Courbes et pièces d'euro
© archerix - Fotolia.com

L’an passé, Monceau assurances apparaissait très clairement à contre-courant du marché en annonçant un taux 2013 en hausse de 0,39 point, à 3,76% (1). Retour de bâton cette année avec un rendement 2014 de 3,33%, en baisse de 0,43 point. La mutuelle d’assurance explique cet effet yo-yo et fustige les pratiques de « certains confrères » dans son communiqué.

« Appliquant un strict cantonnement des actifs gérés pour les différents contrats, elle privilégie une politique de distribution immédiate. » Monceau assurances et sa mutuelle vie, Capma & Capmi, justifient ainsi le fait de ne pas avoir mis de bénéfices en réserve l’an passé et donc de ne pas avoir lissé le taux du fonds en euros du contrat Dynavie avec la PPB (provision pour participation aux bénéfices). Un positionnement qui tranche avec la concurrence, alors que même l’association d’épargnants Afer et son assureur Aviva se sont résolus à provisionner les réserves en 2014.

Le communiqué de Monceau assurances s’attarde peu sur la baisse de rendement du fonds en euros de Dynavie en 2014 mais vante sa « stratégie atypique et équitable », tout en critiquant l’appel à la modération des rendements du président du régulateur du secteur, Christian Noyer. « Que penser d’une telle prise de position publique de l’autorité en charge du contrôle de notre activité ? On peut être choqué. »

Vieux contrats : des « pratiques inacceptables »

Pourquoi ? Car les montants mis en provision s’avéreraient « insignifiants pour affronter une crise majeure ». Et « parce qu’elle laisse entendre que les taux annoncés peuvent être arbitrairement fixés, ce qui donne une légitimité aux pratiques inacceptables de certains confrères qui dopent les performances publiées grâce aux produits financiers dont ils privent les souscripteurs des contrats les plus anciens, dont ils ne parlent plus. »

Dans ce communiqué qui tranche avec les documents traditionnels, soit concis soit très factuels, des assureurs pour les annonces de taux, Monceau assurances met en avant son attachement à des « règles éthiques très strictes ». La mutuelle d’assurance égraine ensuite ce qu’elle juge être la stratégie à privilégier actuellement : « prêter de moins en moins à des États mal gérés et impécunieux ; au profit de la diversification des portefeuilles : actions, obligations privées, biens réels… »

3,38% sur Carnet Multi Epargne

Monceau assurances publie dans le même communiqué le rendement du fonds en euros de Carnet Multi Epargne, fermé à la commercialisation depuis 1997 : 3,38%. L’assureur mutualiste n’a en revanche pas encore annoncé la rémunération 2014 du support en euros du contrat multisupports Dynaplus, qui servait 3,40% en 2013. « La semaine prochaine » assure l’enseigne.

Lire aussi : comment les assureurs-vie stockent des bénéfices dans la PPB

(1) Tous les rendements évoqués s’entendent net de frais de gestion mais hors prélèvements sociaux (CSG, CRDS, etc.)

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Janvier 2015