Comment juger de la qualité de la gestion d'un fonds

  • Par Jean-Paul RAYMOND (Quantalys)
  • Tribune d'expert
Résultats
© Stefanie Angele - Fotolia.com

Voici quelques conseils pour bien évaluer la qualité de gestion d’un fonds d’investissement. Même s’ils ne constituent pas une recette infaillible, ils fournissent quelques clefs utiles à l’élaboration de votre choix. Tout en gardant à l’esprit que seule la construction d’un portefeuille diversifié est le gage d’un investissement robuste.

« Les performances passées ne préjugent pas des performances futures ». Même si cet adage, bien connu des investisseurs, est une formule parfois utile aux distributeurs et autres analystes pour se dédouaner d’éventuelles contre-performances futures, il ne reflète qu’imparfaitement la réalité des choses. Il peut en effet exister une persistance dans la qualité des fonds. D’ailleurs si cela n’était pas le cas, il serait impossible pour l’analyste de porter quelque jugement que ce soit sur les produits existants !

La qualité d’un produit est en réalité liée à la qualité de sa gestion, qu’elle soit due au talent et à l’expertise d’une équipe de gestion ou à la pertinence et à la robustesse d’un processus décisionnel. Bien sûr, il n’existe pas de formule miracle, et un fonds qui a très bien performé sur une période déterminée peut connaitre des soubresauts et des accidents de parcours. Mais sur le long terme, une gestion de qualité finit en général par payer.

Alors comment juger de cette qualité d’un fonds et de sa gestion ?

Comprendre et analyser ses besoins

Cela peut paraitre une évidence, mais c’est une étape souvent oubliée par l’investisseur. Il n’existe pas d’investissement bon ou mauvais dans l’absolu mais des investissements qui répondent, ou pas, à un besoin ou à un projet. Les premières questions que vous aurez à vous poser seront donc les suivantes :

  • Pour quelle raison (ou dans quel but) je veux acheter un fonds ?
  • Quelle va être ma durée de détention de ce fonds ?
  • Quel montant je veux investir et que représente ce montant dans l’ensemble de mes avoirs financiers ?

La réponse à ces questions est primordiale pour la construction d’un portefeuille qui corresponde à vos besoins, mais peut être transposée au choix d’un fonds seul.

A moins que vous n’ayez une idée précise du marché sur lequel vous voulez investir, les règles à respecter sont les suivantes : plus votre horizon de placement est court ou plus le montant de votre investissement représente une part importante de votre capital et plus vous devrez aller vers des produits peu volatils. Vous devrez aussi vous orienter vers des fonds mixtes ou flexibles combinant plusieurs classes d’actifs, si votre montant d’investissement est faible et ne permet pas de construire un portefeuille composé de plusieurs fonds.

Et même si vous avez une vue précise sur un marché particulier, il est fortement conseillé de ne pas y placer une part trop importante de votre patrimoine. Et ce d’autant plus si ce marché est volatil ou très spécifique.

Comparer avec des produits comparables

Une fois que vous avez déterminé le type de fonds recherché, il est nécessaire d’examiner l’ensemble des fonds correspondant à cette recherche au sein de l’offre à laquelle vous avez accès (par exemple dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie).

Les fonds sont classés par les différentes bases de données dans des catégories (environ 150 catégories dans le cas de Quantalys), qui constituent des ensembles homogènes de produits. Dans ces catégories, il n’existe pas de produit « bon » a priori mais il existe des produits qui sont plus performants que leurs congénères. Ces catégories sont en général rattachées à un indice de référence qui représente « le marché ». Il est donc possible de comparer le fonds à cet indice pour voir s’il a réussi à battre ce « marché ». De la même manière, il est possible de calculer la performance moyenne de l’ensemble des fonds d’une même catégorie et de comparer le fonds à cette moyenne. Cela est particulièrement utile quand l’indice de référence représente mal une catégorie (pour les fonds flexibles par exemple). Au final, on recherchera en priorité les fonds qui réussissent à battre régulièrement le marché ou les autres fonds de leur catégorie quelle que soit la typologie du marché.

Regarder le comportement du fonds sur le long terme

Un fonds est en général conservé en portefeuille sur une longue période. Il convient donc d’analyser ses performances à long terme. On a l’habitude de dire qu’un fonds se juge sur 3 ans : cela est vrai en première analyse. Mais ce qui prime, c’est d’analyser son comportement dans des phases différentes de marché. Exemple : dans la période récente, nous avons connu des marchés globalement haussiers et l’analyse à 3 ans ne reflète qu’imparfaitement le comportement des fonds. Il faut donc remonter à une analyse à 5 ans pour prendre en compte la crise de la dette de 2011 ou mieux encore à 8 ans pour examiner l’impact de la crise des subprimes de 2008. Cela implique bien évidemment que le fonds ait un historique suffisant. En conséquence, il est conseillé de ne pas investir dans des fonds trop récents sauf à bien connaître la société de gestion ainsi que son process de sélection de valeurs.

Cette analyse vous permettra de déterminer si le fonds est offensif (bon en période haussière, mauvais en période baissière), défensif (bon en période baissière, mauvais en période haussière) ou tout terrain (bon quelle que soit la phase de marché). C’est bien évidemment ce dernier type de produit qu’il faudra rechercher en priorité.

S’informer sur la gestion du fonds

Une fois votre sélection de fonds effectuée, il convient de se renseigner sur la société de gestion et sur le process utilisé avant de décider un investissement. Nombre d’informations sont disponibles sur les sites internet des sociétés de gestion via le prospectus et le DICI ou au travers des rapports mensuels de gestion qu’elles publient de plus en plus souvent. Vous pouvez aussi trouver des informations sur le gérant du fonds sur le site anglo-saxon Citywire dont la spécialité est le suivi et la notation des gérants. Vous pouvez enfin vous référer à l’ensemble des sites d’information financière spécialisés tels que Quantalys sur lesquels vous trouverez l’ensemble des outils de comparaison et d’analyse chiffrées mais aussi de nombreux articles et informations qualitatives.

L’avis du spécialiste Quantalys

Les notations de fonds sont souvent utilisées par les particuliers. Ces notations sont réalisées de manière systématique et incluent de nombreux critères quantitatifs afin d’établir un classement. Chaque notation utilise ses propres critères, aussi est-il intéressant de comparer ces différentes notations pour un même produit afin de se faire une idée plus précise de sa qualité globale. Il est aussi intéressant de voir l’évolution de cette notation dans le temps (parfois communiquée par les sites d’information). Un fonds qui a été constamment 5 étoiles sur une durée de plusieurs années aura démontré sa capacité à être performant dans de nombreuses typologies de marché. Quantalys compte parmi les principaux pourvoyeurs de notations de fonds accessibles en France, au même titre que Morningstar, Europerformance, ou encore Lipper.

Partager cet article :

© Quantalys 2015