La banque allemande Commerzbank introduit un taux négatif pour les gros dépôts de ses clients

  • cBanque avec AFP
  • ,
commerzbank frankfort
Commerzbank à Frankfort - CC Jürgen Stemper - Fllickr

La banque allemande Commerzbank va appliquer un taux négatif sur certains dépôts de grandes entreprises et investisseurs institutionnels, répercutant une décision de la Banque centrale européenne (BCE) envers les instituts de crédit européens.

« Pour certaines grandes entreprises clientes qui détiennent des avoirs importants, tout comme pour les grands groupes et les investisseurs institutionnels, nous nous réservons le droit d'appliquer des frais sur certains montants élevés de liquidités mis en dépôt chez nous », a déclaré Commerzbank dans un communiqué transmis jeudi à l'AFP. La deuxième banque allemande précise qu'elle va inciter ses gros clients à placer leurs liquidités en surplus dans des formes d'investissement alternatifs.

« Pour les clients privés, les petites et moyennes entreprises, aucun taux négatif n'est en principe prévu », ajoute Commerzbank. Cette décision découle directement de celle de la BCE, fin juin d'appliquer un taux négatif sur les dépôts que les établissements bancaires placent à court terme dans ses coffres, est-il précisé dans ce communiqué. En juin l'institution a amené ce taux de dépôt marginal en territoire négatif pour la première fois de son histoire, à -0,10%, avant de l'abaisser encore à -0,20% en septembre. Cette décision, qui revient à faire payer les banques qui placent des liquidités au sein de la banque centrale, doit inciter les instituts de crédit à laisser l'argent circuler au lieu de le stocker, en prêtant à entreprises et particuliers.

D'autres banques pourraient suivre

Selon le quotidien américain des affaires Wall Street Journal, Commerzbank est la première grande banque européenne à répercuter cette décision sur ses clients, mais d'autres pourraient suivre dans les prochains mois.

Contactée par l'AFP, Deutsche Bank a pour sa part indiqué n'avoir à ce stade aucune intention « d'introduire des frais sur les dépôts dans sa banque de détail. Pour les clients institutionnels ayant des besoins supplémentaires en matière de produits de dépôts, la banque offre plusieurs investissements alternatifs pour réagir de manière appropriée à l'évolution des taux ».

Les taux négatifs, et de manière générale la faiblesse des taux d'intérêt, sont très controversés en Allemagne, où les ménages et beaucoup d'entreprises préfèrent des placements à faible rendement mais stables, plutôt que d'investir sur les marchés actions ou obligataires.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.