Crédit immobilier : un taux moyen à 2,88% en août pour la Banque de France

Immeuble ancien
© Tiberius Gracchus - Fotolia.com

Dans son enquête mensuelle sur le crédit aux particuliers, portant sur le mois d’août 2014, la Banque de France confirme la descente à un niveau record du taux de crédit immobilier moyen, à 2,88% contre 2,94% en juillet.

Selon les données de la Banque de France, la baisse s’est accélérée à compter du mois d’avril, le taux moyen (1) étant à l'époque de 3,15%, après être remonté à 3,2% en janvier. A titre de comparaison, à l’été 2013, précédente période de taux bas record, le taux moyen établi par la Banque de France n’était pas tombé en dessous de 3,09%.

La tendance s’est en revanche inversée pour les taux des prêts amortissables à la consommation et des découverts aux particuliers (2). En baisse quasi constante depuis le début de l’année, ces taux moyens ont rebondi en août, à 5,41% pour les prêts à la consommation, contre 5,32% en juillet, et à 7,69% pour les découverts, contre 7,44% le mois précédent.

La production de crédits nouveaux à l’habitat (9,3 millions d’euros) augmente légèrement par rapport à juillet. Ce segment du marché continue ainsi de porter la croissance des crédits aux particuliers, dont le taux de croissance annuel reste de 3%.

(1) Pour établir sa moyenne, la Banque de France inclut crédits nouveaux à l’habitat à long terme à taux fixe, à court terme et à taux variable. La moyenne est pondérée par l’importance des flux des différents types de crédit.

(2) Dans les découverts, la Banque de France inclut les comptes ordinaires débiteurs mais aussi les créances commerciales, l’affacturage et les crédits de trésorerie.

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2014