Budget 2015 : « des prévisions d'une extrême prudence » selon Le Foll

  • cBanque avec AFP
  • ,
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll - CC Parti Socialiste/Flickr

Le projet de loi de Finances pour 2015, présenté mercredi, est fondé sur « des prévisions d'une extrême prudence », a assuré le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, en dépit du scepticisme exprimé d'emblée par le Haut conseil des Finances publiques.

« On n'est pas du tout dans l'optimisme, on est dans la prudence des prévisions », qui sont « en-deçà du consensus des économistes », a affirmé Stéphane Le Foll, interrogé sur les critiques de cet organisme indépendant, qui a qualifié « d'optimiste » la prévision d'une croissance de 1% sur laquelle le gouvernement a fondé son budget 2015. « Les prévisions sont des prévisions d'une extrême prudence, en termes de croissance et d'inflation », a insisté le porte-parole du gouvernement.

« On est dans une politique de sérieux budgétaire »

« On finance des priorités, on réduit la dépense publique, on n'est donc pas dans ce que l'on appelle une politique d'austérité, on est dans une politique de sérieux budgétaire », a-t-il également soutenu.

« Quand on rentre dans l'austérité, cela veut dire que l'on remet en cause de manière claire des soutiens, des apports à différentes catégories », a fait valoir Stéphane Le Foll, enchaînant : « Est-ce que nous avons baissé les salaires des fonctionnaires ? Non. Est-ce qu'on a renoncé aux priorités politiques qui étaient celles du président de la République sur l'Education nationale ? Non. »

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.