Flop n°1 : Gad et LCL, le « bad buzz »

  • Par
  • ,
Gad Elmaleh, publicité "je rêve d'une banque"
Capture d'écran - www.jerevedunebanque.fr

La communication et le marketing ne sont pas des sciences exactes : comme toutes les grandes entreprises, les banques n’échappent pas aux ratés. En cette période estivale, cBanque a compilé un florilège de cinq flops. Premier épisode aujourd'hui, avec la campagne LCL de Gad Elmaleh, qui a soulevé un impressionnant flot de critiques.

En février dernier, la banque LCL, habituée à utiliser des stars dans ses spots publicitaires, s’offre un nouvel ambassadeur à l’image plutôt lisse et populaire : Gad Elmaleh. Mais tout ne se passe pas comme prévu : immédiatement, la publicité agace nombre de téléspectateurs, qui s’en moquent pendant des mois sur les réseaux sociaux.

Rapidement, les plateformes de partage de vidéos YouTube ou Dailymotion collectionnent les parodies. La plus visionnée sur YouTube (près de 700.000 vues) est celle réalisée par les habitués des plateaux TV Jeff Panacloc et sa marionnette Jean-Marc.

Signe que le plan communication n’a pas eu les résultats escomptés par la banque : le site créé à l’occasion de cette campagne, Jerevedunebanque.fr, n’héberge plus les vidéos et renvoie directement vers la page d’accueil de LCL. Mais selon l’éditeur du site d’analyse bancaire Score Advisor, Guillaume Almeras, l’image de la banque n’a pas été trop fortement égratignée : « Je pense que l’on s’est plus moqué de Gad Elmaleh que de LCL. Tout le monde a compris qu’il était là pour payer sa piscine, mais j’aimerais bien connaître le pourcentage de téléspectateurs qui a retenu que l’on parle de LCL. »

Surtout, Guillaume Almeras estime que restaurer l’image des banques via ce type de publicité est « peine perdue » : « Les clients comprennent qu’on se moque d’eux ». Selon lui, une publicité visant à améliorer cette image doit s’accompagner d’un total renouvèlement des offres et services bancaires.

Retrouvez lundi à 10h le deuxième épisode de notre série de fin d’été : « L’Ecureuil maltraité ! »

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Août 2014