Rendements 2013 de l'assurance-vie : les hausses et les baisses des fonds euros

pourcentages
© vege - Fotolia.com

La saison des annonces des rendements 2013 des fonds euros, ouverte en novembre dernier par Axa, bat toujours son plein. Tous les acteurs du marché suivent-ils la tendance baissière prévue pour l’ensemble du marché ? Quelles sont les exceptions ? Le point, mis à jour en temps réel, sur les rémunérations déjà dévoilées.

Leurs rendements progressent

Apicil - Le support en euros Apicil Euro Garanti fait pour l’heure figure d’exception. Son taux est passé de 3,32% en 2012 à 3,50% en 2013 (1). Cette remontée peut cependant s’expliquer par un rattrapage, puisque son rendement a fortement chuté de 2009 (4,70%) à 2012 (3,32%). Le directeur de la gestion d’actifs du groupe, Bertrand Jounin, explique dans un communiqué ce rebond par « le portefeuille d'obligations privées achetées les années précédentes dont la rentabilité reste très forte et par la gestion opportuniste d'obligations bancaires ». Le distributeur Bourse Direct a par ailleurs annoncé sur son site web que le fonds euros Apicil Euro Garanti disponible dans le cadre de son contrat multisupports a servi en 2013 un rendement de 3,60%. En 2012, déjà, son taux était bonifié de 0,10 pt (3,42%) par rapport à celui communiqué par Apicil.

Asac-Fapès - Le « fonds cantonné Asac en euros », géré par l’assureur Allianz Vie, distribué par Fapès Diffusion et souscrit par l’association Asac, a servi un rendement de 3,26% en 2013, pour une hausse infime, de un point de base, par rapport à 2012. Sur le plus long terme, la rémunération a cependant fortement baissé : 4,05% en 2009, 4% en 2010, 3,56% en 2011 et donc 3,25% en 2012. Le fonds euros du contrat multisupports Epargne Retraite MultiGestion est quant à lui géré par Generali. En 2013, il affiche une performance de 3,29%, parfaitement stable par rapport à 2012. En 2011, il servait du 3,50% (4% en 2010).

Monceau assurances - La mutuelle vie, Capma & Capmi, de Monceau assurances affiche des taux de rendement en légère progression. Le fonds en euros de Dynavie, un contrat multisupports diffusé depuis 1997, a rapporté 3,76% en 2013, en hausse de 0,39 point sur un an. Son autre contrat, Carnet Multi Epargne, diffusé de 1991 à 1997, affiche un taux de 3,77% pour son fonds euros, en hausse de 0,35 point par rapport à 2012.

Ils maintiennent leurs taux

Le Conservateur - Le groupe patrimoniale mutualiste est parvenu à maintenir le rendement de ses fonds euros au même niveau qu'en 2012 et 2011 : 3,50% pour le contrat AREP Multisupport, 3,75% pour Helios Selection. Ce dernier figure parmi les rendements annoncés en 2013. Ces résultats ont été obtenus en augmentant dans le même temps le niveau de la provision pour participation aux bénéfices, qui atteint plus de 1,80% des provisions mathématiques en euros.

CNP Assurances – Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie de CNP Assurances affichent des rendements globalement stables en 2013. CNP Trésor Performance et CNP Trésor Projets, distribués par CNP Trésor, ont servi respectivement du 3,10% et 2,90%. Les contrats commercialisés par CNP Patrimoine affichent un rendement de 3,10% pour CNP Patrimoine Liberté, CNP Patrimoine Liberté Plus et Sélexance 1818, et un taux de 3% pour CNP Patrimoine Capi et CNP Patrimoine Capitalisation. Les contrats CNP Assurances commercialisés par la Caisse d’Epargne affichent un rendement en légère hausse en 2013 par rapport à 2012 : les contrats Nuances 3D, Nuances Grenadine, Ricochet, Yoga, Aïkido et Initiatives Plus ont servi du 2,60%, contre 2,50% l'an dernier. Le contrat Nuances Plus affiche un taux de 2,90% en 2013, contre 2,80% en 2012. Les contrats Nuances Privilège et Nuances Capi ont rapporté 3,10% contre 3,05% l’année précédente. De leur côté, les fonds en euros produits par CNP Assurances et distribués par la Banque Postale ont fait moins bien en 2013 : 2,20% pour Vivaccio Ambre, 2,70% pour Vivaccio, 2,80% pour Solesio et 3,10% pour les contrats Cachemire et Toscane.

Gaipare – Le fonds en euros Gaipare fait partie de ceux qui ne sont pas touchés par la baisse des taux en 2013. Ce fonds sert un rendement de 3,47% en 2013, un taux identique à celui de 2012. Sur une période de cinq ans, son rendement cumulé est de 19,5%. « Nous sommes très fiers d’avoir, cette année, maintenu le taux de l’année précédente et réalisé ainsi une nouvelle fois l’une des meilleures performances du marché, grâce à l’expertise des équipes de notre partenaire ALLIANZ » s’est enthousiasmé Jean-Paul Jacamon, le président de l’association, dans un communiqué.

GMF - Le groupe mutualiste est parvenu à maintenir son taux tout juste au-dessus de la barre des 3%, comme en 2012, à 3,05%. Ce taux s'applique aux contrats en euros Altinéo et Compte Libre Croissance, ainsi qu’au rendement du fonds en euros disponible dans le cadre des contrats multisupports Multéo et Certigo, « sans distinction d’antériorité » et « sans conditions de montants détenus ou de parts d’unités de compte » précise le communiqué de l’assureur.

GPM - Le rendement du fonds en euros de la gamme Altiscore reste fixé à 3,60% en 2013, comme en 2012. GPM Assurances SA, filiale du Groupe Pasteur Mutualité, confirme ainsi une tendance stable puisque ce fonds servait déjà une rémunération élevée en 2011, à 3,56%. « Si nous avons vécu une tendance baissière comme l’ensemble du marché, notre gestion financière rigoureuse nous a permis de la compenser et d’atteindre cette performance », explique Thierry Lorente, directeur général du Groupe Pasteur Mutualité. Ce rendement de 3,60% s’applique au fonds présent sur les contrats Altiscore euros, Altiscore Multisupports et La Retraite Altiscore Multisupports (contrat Madelin).

MAIF - La filiale d’assurance-vie de l’assureur mutualiste, Parnasse-MAIF, a annoncé des taux de rendement stables en 2013 : 3,1% pour le contrat en euros Nouveau Cap, ainsi que pour le fonds euros du Perp MAIF ; 3,4% pour le support en euros du contrat multisupports Responsable et Solidaire. Contrairement à l’année 2011, où Nouveau Cap servait un rendement (3,05%) très proche de la moyenne communiquée par l’ACPR (3%), la MAIF devrait se détacher assez nettement de la concurrence en 2013, si les prévisions des analystes, tournant autour des 2,7% de moyenne, sont respectées.

Matmut - Ces dernières années, Matmut Vie, filiale de l’assureur mutualiste, communique des évolutions à rebours du marché. Suite à une augmentation du rendement de ses deux contrats en euros, Vie Epargne et Vie Générations, entre 2011 et 2012, la filiale du groupe Matmut a annoncé un maintien de ses taux de rémunération à un niveau assez élevé en 2013 : 3,40% pour le principal contrat de l’assureur, Vie Epargne, et 3,10% pour Vie Générations, réservé aux enfants de sociétaires. Selon le PDG du groupe Matmut, Daniel Havis, cette performance, réalisée lors d’une « période difficile », « est la preuve de la qualité et de la solidité de l’offre Matmut ».

Leurs rendements baissent

ACMN Vie - La filiale du Crédit Mutuel Nord Europe a vu l’ensemble des taux de rémunération de ses fonds euros baisser en 2013 par rapport à 2012, de 0,10 à 0,20 point selon les supports. Hervé Bouclier, directeur général d’ACMN Vie, impute cette perte de rendement au « plus bas historique » qu’ont atteint les taux obligataires en France en 2013. Dans le détail, les deux fonds euros présents sur les contrats d’assurance-vie en ligne (Abivie d’Altaprofits, Croissance Vie d’Epargnissimo, Hedios Vie, Linxea Evolution, MonFinancier Liberté Vie et Puissance Vie d’Assurancevie.com), Internet Opportunités et Sélection Rendement, ont respectivement servi un rendement net de frais de gestion de 2,95% et 2,80% en 2013. Ces résultats marquent une baisse de 0,20 point par rapport à 2012 mais cette perte reste moins importante que l’année précédente (-0,35 et -0,30 pt). Cette tendance est aussi vraie pour les fonds gérés pour la maison mère, le Crédit Mutuel Nord Europe : -0,20 pour les fonds des contrats ACMN Horizon Patrimoine (2,80%) et ACMN Avenir (2,60%).

Afer - L’association d’épargnants Afer, qui compte 713.500 adhérents, a annoncé un rendement en très légère baisse en 2013 : 3,36% contre 3,45% en 2012. « Ce taux est une satisfaction », a commenté le président de l’Afer Gérard Bekerman lors d’une conférence de presse. « J'observe que les autres compagnies ont annoncé des reculs de 20 points de base en moyenne alors que l'Afer affiche un repli de 9 points [de base] ». Ce fonds en euros, géré par l’assureur Aviva, affiche fin 2013 un encours de 40,1 milliards d’euros.

AG2R La Mondiale - Si le mouvement global est à la baisse pour les fonds en euros d’AG2R, les supports euros des contrats retraite stagnent et un fonds, €urocit', gagne 0,50 point de rendement. Dans le détail, le fonds en euros présents sur toute la gamme de contrats Vivépargne a perdu 5 points de base en un an pour s’établir à 2,95%. Concernant les fonds présents sur le contrat multisupports Terre de Vie, les évolutions divergent. L’Actif général perd 15 points de base en 2013 pour s’établir à 3%. Le fonds €urocit' gagne lui 50 points de base en un an : de 4,25% en 2012 à 4,75%. Quant au rendement des fonds euros des contrats de la gamme retraite, ils restent à 3% comme en 2011 et 2012.

AGPM - Le groupe d’assurance et prévoyance, spécialisé dans les métiers à risque, a dévoilé un rendement 2013 de 3,31% pour son contrat monosupport en euros, le Plan Eparmil. Un taux qui se situe dans la fourchette haute du marché, mais est en repli de 10 points de base par rapport à 2012.

Aréas Assurances - Le fonds en euros disponible sur les contrats Multisupport Aréas, Multisupport 3 Aréas et Arélia Multisupport affiche une relative stabilité sur 3 ans : 3% en 2011, 3,10% en 2012, 3% en 2013. Cette année, ce taux peut en outre être bonifié de 0,60 point, à 3,60%, si le contrat dispose d’une épargne de plus 10.000 euros, dont un minimum de 30% investi en unités de compte.

AVIVA - La filiale française de l’assureur britannique (ex Norwich Union) a annoncé des rendements 2013, net de frais de gestion, en repli de 0,10 point, à 3,11% contre 3,21% en 2012, pour les fonds en euros de ses contrats NLC 2, Aviva Stratégie Epargne Retraite et Aviva Retraite Madelin. Même niveau de baisse pour le fonds euros de Sélection International 3 (3,16% contre 3,26%). Le contrat le plus performant, NLO 2, affiche un taux net de 3,53%.

Axa France - Si les prévisions des analystes se vérifient, la performance du fonds en euros d’Axa aura à nouveau suivi la tendance générale. Le fonds de l’assureur a servi du 2,70% en 2013, ce qui correspond à la projection de la plupart des acteurs du marché pour la moyenne du marché. En 2012, la performance du fonds d’Axa France, 2,90%, correspondait à la moyenne établie par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Ce fonds est présent dans les principaux contrats de l’assureur : Arpèges, Excelium, Expantiel, Odyssiel, Optial, Privilège et Figures Libres. Le taux net de 2,70% peut cependant être porté à 2,90%, si le souscripteur a par ailleurs investi en unités de compte à hauteur de 25%, voire à 3,30% grâce au Bonus Euro+.

BforBank - La banque en ligne propose à ses clients un contrat d’assurance-vie en unités de compte, BforBank Vie, géré par Dolcéa Vie, filiale de Crédit Agricole Assurances. En 2013, le fonds en euros disponible dans le cadre de ce contrat a été rémunéré à hauteur de 3,30%, ce qui représente une baisse de 0,10 pt par rapport à 2012. La banque en ligne réussit ainsi à maintenir son rendement assez nettement au-dessus du cap symbolique des 3%. Par ailleurs, afin de contrebalancer cette érosion, BforBank a annoncé dans un communiqué une offre promotionnelle valable jusqu’au 31 mars 2014 : 80 euros offerts pour une première adhésion en cas de versement d'ampleur.

BNP Paribas Cardif - Le taux de rendement moyen servi sur l'ensemble des fonds euros des contrats d’assurance-vie de BNP Paribas Cardif s'élève à 2,83%, en baisse de 0,20 point par rapport à 2012. Le contrat BNP Paribas Multiplacements Privilège sert un taux de 3,07% en 2013. Cardif Multiplus affiche un taux de 3,01%. Le rendement du contrat BNP Paribas Multiplacements 2 est descendu à 2,70% en 2013.

Carac - 0,20 point de baisse en 2012, rebelote en 2013. La mutuelle d’épargne a annoncé un taux de rendement net de frais sur l’épargne gérée de 3,50% pour les contrats en euros Compte Epargne Carac et Compte Epargne Famille ainsi que pour le support Sécurité libellé en euros de Carac Profiléo. Ce rendement reste cependant assez nettement au-dessus de la concurrence. Par ailleurs, la mutuelle offre en 2013 un coup de pouce supérieur aux dernières années pour son contrat en euros de partage, Entraid’Epargne. Avec un rendement de 3,70% en 2013, il coiffe les autres solutions d’assurance-vie de la Carac de 0,20 pt contre seulement 0,05 pt en 2012 et 0,10 pt en 2011. En revanche, en ce qui concerne ses contrats de retraite, les résultats de la mutuelle sont plus mitigés. Son contrat Carac Perspectives est en hausse sur sa phase épargne (3,50% en 2013 contre 3,40% en 2012) et en baisse sur sa phase pension (3,30% en 2013 contre 3,40% en 2012). Le rendement du contrat Rente viagère immédiate est stable à 3,20% alors que celui de Carac Avenir perd 0,20 point et descend à 3,30%.

Carrefour Banque – Carrefour Banque suit la tendance générale et présente, en 2013, un taux de rendement du fonds en euros de ses principaux contrats d’assurance-vie en baisse par rapport à l’année précédente. Son fonds en euros Carrefour Avenir, présent sur les contrats Carrfour Horizons, affiche un rendement de 3,14% en 2013 contre 3,25% en 2012. Toutefois, la banque se félicite d’afficher un taux net « au-dessus de la moyenne du marché des fonds en euros ».

Crédit Agricole Assurances - Les principaux contrats d’assurance-vie distribués par les caisses régionales du Crédit Agricole et LCL affichent tous des taux de rendement en baisse. Le rendement de Predissime 9, le principal contrat distribué au sein du réseau Crédit Agricole, a perdu 30 points de base en un an (2,50% en 2013 contre 2,80% en 2012). La chute enregistrée est la même pour la majorité des contrats de la banque : Espace Liberté, Floriane et Vers l’avenir. Cap Découverte enregistre une baisse de rendement encore plus importante (-35 points de base) entre 2012 (2,50%) et 2013 (2,15%). Les rendements des contrats distribués chez LCL sont également en baisse, mais la chute est davantage contenue : de 20 points de base pour Acuity (3,10% ou 2,90% en 2013 contre 3,30% ou 3,10% en 2012, selon les frais de gestion) et Rouge Corinthe Série 3 (3 ou 2,80% en 2013 contre 3,20 ou 3% en 2012, selon les frais de gestion appliqués). Les contrats Gulliver et Vert Equateur affichent tous les deux des rendements en baisse de 30 points de base, à, respectivement, 2,70% et 2,50% en 2013.

Fortuneo – Suravenir Rendement, le fonds en euros historique du contrat d’assurance-vie Fortuneo Vie, affiche un rendement de 3,45% en 2013. Le taux de rendement a perdu 15 points de base en un an. En revanche, le rendement du fonds en euros Suravenir Opportunités se maintient à 4,05% en 2013.

Generali - Les fonds en euros Eurossima et Netissima ont respectivement servi des rendements de 3,35% et de 3,52% en 2012, en baisse de 7 et 10 points de base par rapport à 2012. Ces supports euros sont disponibles dans le cadre du contrat Generali Epargne mais aussi dans le cadre de très nombreux contrats 100% internet, via la filiale E-cie vie de Generali : Linxea vie (distribué par Linxea), Boursorama vie (Boursorama Banque), Monabanq vie Premium (Monabanq), ING Direct Vie (ING Direct), etc. À noter : l'évolution inverse constatée pour le fonds Euro Exclusif, distribué par Boursorama, qui a gagné 3 points de base pour s'établir à 3,65% en 2013.

Groupama - Ces dernières années, le rendement du fonds euros de Groupama Gan Vie a chuté. 3,35% en 2010, 3% en 2011, puis, en 2012, l’assureur a échelonné ses rémunérations, notamment en fonction de la proportion d’unités de compte sur les contrats. Cette « grille de taux », pour reprendre les termes utilisés par le service communication de Groupama, était de 2,50%-3,10% en 2012 puis de 1,80%-2,90% en 2013. Ce fonds en euros rémunère notamment le contrat Groupama Modulation ou encore le contrat d’assurance-vie de Gan Patrimoine.

La France Mutualiste - Les principaux contrats distribués par La France Mutualiste ont perdu 0,14 point de rendement en 2013 par rapport à 2012 et affichent un taux de 3,22%. C’est notamment le cas du contrat d’assurance-vie multisupport, Actépargne2, du contrat monosupport, Rentépargne et de Livret Jeun’Avenir, un contrat multisupport qui peut être jusqu’à l’âge de 28 ans. En revanche, le rendement du contrat réservé aux combattants et anciens combattants, Retraite Mutualiste du Combattant, est stable à 3,65%.

Legal & General – Le principal fonds en euros de Legal & General suit le mouvement de baisse générale : en 2013, il affiche un taux de rendement de 2,75%, contre 2,90% en 2012 et 3,16% en 2011. Ce taux concerne le contrat multisupports Concordances 4, le contrat en euros Legal Avenir 2, le contrat Madelin Concordances 3 TNS ainsi que leurs versions précédentes. L’autre fonds en euros distribué par Legal & General, Europerp, affiche un taux de 3% en 2013.

LifeSide Patrimoine – Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie distribués par LifeSide Patrimoine, filiale de Crédit Agricole Assurances, affichent globalement des rendements en baisse sur l’année 2013. Le fonds Actif Général du contrat « Arborescence Opportunités NetLife » présente un taux de rendement compris entre 3,30% et 3,45% en 2013 (contre 3,51% à 3,66% en 2012). L’autre fonds Actif Général proposé dans le contrat « Version Absolue » sert un rendement compris entre 3% et 3,15% en 2013, contre une rémunération comprise entre 3,21% et 3,36% en 2012. Seul le fonds EuroSélection du contrat « Arborescence Opportunités Version Absolue NetLife » affiche un taux en très légère hausse : de 4,01% en 2012, il est passé à 4,02% en 2013.

MAAF - En 2013, l’assureur mutualiste a réussi à maintenir la rémunération du fonds en euros de ses contrats multisupports Winalto au-dessus de la barre symbolique des 3%, à 3,01%. Le rendement de ce fonds perd tout de même 0,19 point par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, MAAF gère un contrat monosupport, le Compte Epargne MAAF, qui, s’il n’est plus commercialisé, concerne toujours plus de 100.000 clients. Son rendement s’est établi à 2,81% en 2013, en recul de 0,20 point par rapport à 2012.

Macif - La filiale spécialisée en épargne assurance-vie de la Macif, Mutavie, a dû répercuter une baisse de 15 points de base sur le rendement de ses principaux contrats et supports en euros en 2013. Le contrat en euros Actiplus ne tombe cependant pas sous la barre des 3%, passant de 3,15% en 2012 à 3% en 2013, hors contributions sociales. Le contrat en euros le plus populaire de Mutavie, au fonctionnement plus souple qu’un contrat classique, Livret Vie, perd lui aussi 0,15 pt de rendement pour s’établir à 2,40%. En réaction à cette performance négative, Mutavie a choisi de communiquer autour d’offres de bienvenue pour les nouveaux souscripteurs en 2014 : 0% de frais de gestion pour le support en euros de Livret Vie et de Livret Vie Option, contrat multisupports, notamment.

MACSF - Le contrat d’assurance-vie en euros RES géré par l’assureur et souscrit par l’Association médicale d’assistance et de prévoyance (AMAP) a servi en 2013 un rendement de 3,40%. Il s’agit d’un taux en léger repli par rapport à 2012, de 0,10 point. La MACSF a appliqué une baisse de 0,10 point de rendement sur l’ensemble de ses supports en euros : le fonds en euros du contrat RES Multisupport (3,40% à 3,45% en 2013 selon le taux de frais de gestion) ainsi que le fonds en euros des contrats RFPA retraite Madelin et RES Fonds de pension (3,55%).

MIF - La Mutuelle d’Ivry La Fraternelle a annoncé sur son site web une performance de 3,85% sur l’ensemble de ses contrats d’assurance-vie (Compte Epargne Libre Avenir, Compte Epargne Enfant, Compte Epargne Transmission) en 2013. Malgré une perte de rendement de 0,05 pt par rapport à 2012, la MIF reste ainsi dans le lot des compagnies d’assurance offrant les meilleurs taux de rémunération.

MMA - Les ex-Mutuelles du Mans affichent en 2013 un rendement en baisse sur le fonds en euros de leurs contrats MMA Multisupports et Adif Optimum : 2,65%, contre 2,90% en 2012. Toutefois, ce rendement est amélioré pour « la quasi-totalité [du] portefeuille de contrats sans obligation de reversement », explique un communiqué, grâce à un système de bonus fondé sur l'encours (à partir de 50.000 euros) et le pourcentage d'unités de compte (+ de 20%). Du côté des produits pour la retraite, les fonds en euros rapporte 2,70% (-0,20 pt).

PRO BTP - Le rendement du fonds en euros de la gamme Epargne Confiance de PRO BTP a perdu 5 points de base en 2013, pour s’établir à 3,37%. Le groupe de protection sociale spécialisé dans le bâtiment et les travaux publics a toutefois modéré cette baisse de rémunération ces dernières années puisque le taux était de 3,52% en 2011.

SMAvie BTP - L’entité assurance-vie du groupe SMABTP, assureur spécialisé dans les métiers du BTP mais ouvert à tous les particuliers, enregistre des performances en baisse en 2013 par rapport à 2012, tout en maintenant ses rendements de supports en euros au-dessus de la barre des 3%. Le contrat en euros Batiretraite 2 a rapporté 3,11% contre 3,33% en 2012, le fonds en euros de Batiretraite MultiCompte 3,01% et celui du Perp de SMAvie BTP 3%.

Société Générale - En 2013, le fonds en euros présent sur le principal contrat d’assurance-vie distribué par la banque rouge et noire, Séquoia, a rapporté en moyenne 2,94%, un taux moyen en baisse de 9 points de base par rapport à 2012 (3,03%) et de 25 points de base par rapport à 2011 (3,19%). Sur ce contrat, le rendement évolue en fonction de l’encours. La fourchette de rémunération était 2,80%-3% en 2013. Le même fonds, Sécurité en euros, était en revanche rémunéré à taux fixe sur les autres contrats : à 3,20% sur les contrats hauts de gamme Ebène et à 2,80% sur les supports retraite Perp Epicéa et Madelin Palissandre.

Suravenir - Les fonds en euros les plus performants de la filiale du Crédit Mutuel Arkéa, qui figure parmi les acteurs phares du secteur de l’assurance-vie, avec 27 milliards d’euros d’encours gérés, ont certes maintenu leur score de 2012 mais la majorité des fonds de Suravenir sont orientés, légèrement, à la baisse. Tel est le cas du fonds Suravenir Rendement (3,45% en 2013 contre 3,60% en 2012), disponible au même titre que Suravenir Opportunités (stable à 4,05%) sur les contrats en ligne commercialisés par Fortuneo, Hedios Patrimoine, Linxea, MonFinancier, AssuranceVie.com, Epargnissimo, Mes Placements et Mon Projet Retraite. Baisse aussi, de 10 points de base, pour les fonds euros présents sur les contrats distribués par la maison mère le Crédit Mutuel Arkéa : Prévi-Options (2,80%) et Patrimoine Options (3,10%). Mais Suravenir peut se targuer d’avoir réaliser l’une des meilleures performances de l’année 2013 avec Sécurité Pierre Euro qui se maintient à 4,15%. Au 31 décembre 2013, ce fonds commercialisé par le groupe de gestion de patrimoine Primonial dans le cadre du contrat Sérénipierre était investi à 92% dans l’immobilier tertiaire. Dans un communiqué, Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, juge que l’immobilier est actuellement une « classe d’actifs pertinente à privilégier pour une perspective de rendement attractif ».

Swiss Life – Baisse généralisée pour les contrats d’assurance-vie distribués par Swiss Life en 2013. Le taux de rendement moyen des contrats multisupports commercialisés par l’assureur est de 3,09% en 2013 contre 3,19% en 2012. Toutefois, la clientèle patrimoniale bénéficie d’un taux majoré à 3,23%, en baisse de 7 points de base par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le fonds EurOpportunités, proposé dans le cadre des contrats SwissLife Stratégic Plus EurOpportunités et SwissLife Liberté Plus EurOpportunités, a servi un rendement de 3,53% en 2013 contre 3,68% en 2012.

(1) Sauf précision contraire, tous les rendements communiqués s’entendent « net de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux ».

Partager cet article :

© cbanque.com / BL-VM-SL / Janvier-février 2014

Commentaires

Publié le 8 février 2014 à 11h32 - #1Compte anonyme

merci pour ce comparatif
il ne faut cependant pas oublier que les frais sur versement jouent sur le rendement et les taux de rendement ne sont pas les seuls clés de comparaison.
Certaines AV réclament jusqu'à 3% de frais de versement, d'autres aucuns.

Publié le 24 février 2014 à 19h17 - #2lopali

Article intéressant, mais je trouve la méthode de classement un peu dur.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 7 janvier 2015 à 17h34 - #4GHP

Bilan intéressant et assez exhaustif concernant l'offre.

Il manque cependant une donnée fondamentale : les droit d'entrée.
Ex. la MAIF demande jusqu'à 2% en 2014 alors que la plupart des autres demandent zéro.

La MAIF n'offre pourtant pas des frais de gestion (0.6%) inférieurs aux autres.
Et aurait plutôt moins de frais réels de gestion, cf. le peu de personnel employé.
Ca va sans dire, mais c'est mieux de le dire ?