Compte à terme : les taux sur deux ans moins intéressants qu'un simple PEL

épargne
© kotoyamagami - Fotolia.com

Comme pour les livrets d’épargne, l’heure est au repli pour les rendements des principaux comptes à terme du marché. Du coup, même un Plan épargne-logement devient une alternative intéressante pour les épargnants prêts à bloquer leur argent sur deux ou trois ans. A condition de prendre en compte quelques contraintes.

Début juillet, l’arrivée sur le marché de Pepito, le compte à terme de RCI Banque, avait suscité un peu de déception. En effet, là où avec son livret d’épargne Zesto, la banque du groupe automobile Renault avait réussi à devenir une nouvelle référence sur le marché des super-livrets en se plaçant d’emblée en position de mieux-disant, Pepito apparaissait en retrait par rapport à la concurrence.

>> Lire aussi : Epargne : lancement de Pepito, le compte à terme de RCI Banque

Presqu’un mois plus tard, on se rend compte que les taux de Pepito étaient surtout annonciateurs d’un repli quasi-général des rendements, lié à la faiblesse historique des taux interbancaires. On retrouve en effet cette tendance chez tous les acteurs du marché affichant publiquement leurs taux. Dès le 1er juin, VTB Bank avait annoncé un net recul. Sur 24 mois par exemple, le taux nominal de son compte à terme est passé de 3,25% à 2,45%. Et deux autres acteurs dynamiques de ce marché vont suivre prochainement. GE Money Bank vient d’annoncer des taux en baisse pour le 30 juillet. Le taux nominal brut de son compte à terme 24 mois, va ainsi passer de 3,20 à 2,30%. Le 1er août, c'est le Crédit municipal de Paris (alias « Ma Tante ») qui va également baisser ses rendements, de 2,80% à 2,30% (taux actuariel brut).

Avec un taux actuariel brut (1) de 2,10% sur deux ans, Pepito de RCI Banque reste en retrait mais n’est pas totalement hors marché, comme on avait pu le penser initialement. A titre de comparaison, sur la même durée, CMP Banque affiche 2,30% et GE Money Bank 2,27%. VTB Bank reste en tête avec 2,45%, mais la banque d'origine russe pourrait suivre la tendance et à nouveau baisser ses rendements dans les prochaines semaines. Sur trois ans, Pepito se rapproche encore de la concurrence : son taux actuariel brut de 2,50% dépasse celui de VTB Bank (2,47%) et rattrape presque GE Money Bank (2,54%).

2,50% brut pour le Plan d'épargne-logement

Dans ce contexte se pose aujourd’hui la question de la pertinence du compte à terme comme support d'épargne semi-liquide et à capital garanti, au moins sur un horizon de placement de deux ou trois ans. Il existe en effet un autre produit, avec qui il partage certaines caractéristiques, et qui surtout rapporte plus dans ce cas de figure : le Plan épargne-logement. Le produit d’épargne réglementée affiche en effet actuellement un taux de 2,50% (exonéré d'impôts les 12 premières années mais soumis à cotisations sociales), garanti sur toute la durée du placement. Pour en bénéficier toutefois, il y a une condition : ne pas clôturer le compte avant son 2e anniversaire, sans quoi la rémunération est ramenée au taux du CEL en vigueur au moment de la clôture. Celui-ci devrait passer le 1er août prochain à 0,75%, dans la foulée de la baisse du taux du Livret A. Les comptes à terme, de leur côté, pénalisent également, plus ou moins fortement, les retraits anticipés.

Toutefois, le PEL a d’autres contraintes. D’abord, contrairement au compte à terme qui fonctionne sur le principe d’un versement unique à l’ouverture, le PEL impose des versements réguliers, mais relativement modestes : 540 euros par an (soit 45 euros par mois, 135 euros par trimestre ou 270 euros par semestre). Certains montages couplant PEL et comptes à terme, comme le Carré Bleu du Crédit Agricole ou le Quadretto de la Caisse d'Epargne, existent et peuvent permettre d’éviter cette contrainte en combinant les deux produits. Ensuite, les versements y sont plafonnés à 61.200 euros, ce qui en limite l’usage pour les personnes qui disposent d’une grosse somme d’argent (par exemple à la suite de la vente d’un bien immobilier) à placer.

(1) Le taux actuariel correspond au rendement réel du compte à terme, lissé sur la durée du placement.

Mise à jour (1er août 2013) - Comme nous l’anticipions dans cet article, VTB Bank a annoncé le 1er août une baisse des rendements de son compte à terme. Sur deux ans, son taux actuariel brut passe ainsi de 2,45% à 2,11% ; sur trois ans de 2,47% à 2,18%.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM-FV-MdB / Juillet 2013

Commentaires

Publié le 26 juillet 2013 à 16h18 - #1lopali

Avec un faible Taux Marginal d'Imposition, on peut aussi mettre en compétition un fonds en euros dans une assurance-vie en ligne.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?