Agences bancaires : le nombre d'insultes et d'agressions stagne en 2012 (AFB)

  • Par cBanque
Violence
© Nathalie P - Fotolia.com

L’Association française des banques constate une stabilité du nombre d’incivilités recensées par les agences bancaires en 2012, après une année de forte progression. Le nombre d’agressions physiques est en baisse.

Les salariés des agences bancaires ont vu les relations avec leurs clients se dégrader ces dernières années. La dernière étude de l’Association française des banques (AFB) illustre ce phénomène en revenant sur le nombre d’incivilités recensées dans les réseaux bancaires. En 2012, 5.026 incivilités ont été enregistrées par les établissements bancaires. Un chiffre stable puisque l’année précédente le nombre d’incivilités recensées était de 5.006.

En revanche, cette année-là, les insultes et agressions physiques « avaient progressé de 36,2% à périmètre constant » précise l’AFB. Pire, si l’on compare les chiffres à ceux de 2008, les incivilités affichent une hausse de plus de 123% en quatre ans (2.253 incivilités enregistrées en 2008).

Les victimes majoritairement insultées et injuriées

Dans le détail, les incivilités envers les femmes ont reculé en 2012 par rapport à 2011 (51% contre 63%) tout comme celles envers les chargés d’accueil (33% contre 41%). « En revanche, le nombre de signalements pour les autres membres du personnel d’agence augmente » note l’AFB.

Les injures et insultes constituent la majorité des incivilités (44%), devant les menaces (29%) et les agressions comportementales (25%). Les agressions physiques restent heureusement rares (7 cas graves et 129 cas de violences légères).

De son côté, le nombre de dépôts de plaintes a baissé en 2012 : 148 plaintes ont été déposées par les salariés en 2012 contre 194 en 2011.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / SL / Juillet 2013