Les intentions d'épargne des Français au plus haut en mai (étude)

  • Par cBanque
Monnaie
© jeancliclac - Fotolia.com

15% des Français comptent mettre plus d’argent de côté dans les mois à venir, selon le dernier baromètre Viavoice-BPCE. Ce sondage révèle également que les Français sont plus que jamais inquiets d'une baisse de leur pouvoir d’achat à venir.

Le groupe BPCE vient de publier son « baromètre des projets des Français » (1) et ce mois-ci, l’inquiétude domine encore. Pour le deuxième mois consécutif, 15% des Français envisagent de mettre plus d’argent de côté que ces derniers mois, une intention d’épargne stable par rapport à avril 2013 mais qui reste la plus élevée depuis la création de ce baromètre, à l’automne 2010.

En revanche, la part des personnes déclarant ne pas épargner actuellement est en forte hausse, à 31% en mai 2013 contre 26% le mois précédent.

Deux Français sur 3 s’attendent à une baisse de leur pouvoir d’achat

Le pessimisme des Français sur l’état de leurs finances ne s’arrête pas là. En effet, ils sont 65% à s’attendre à une baisse de leur pouvoir d’achat « au cours des trois prochains mois », voire à une « forte baisse » pour un quart d’entre eux. L’essence, les impôts et l’alimentation sont les trois postes de dépenses qui préoccupent le plus les personnes interrogées.

« Dans ce contexte difficile pour le pouvoir d’achat, la consommation des ménages devrait continuer logiquement à se contracter dans les mois à venir », prévoit le communiqué. En effet, 53% des sondés envisagent de dépenser moins d’argent que ces derniers mois pour l’alimentation ou l’habillement. Ils n’étaient que 35% à voir ces dépenses à la baisse en mars dernier. A l’inverse, ils ne sont que 37% à envisager de dépenser autant d’argent et 7% plus d’argent.

(1) Le sondage repose sur un échantillon de plus de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / SL / Mai 2013