L'image des banques françaises s'améliore, le Crédit Mutuel en tête

  • Par cBanque
Banque
© Roman Levin - Fotolia.com

Les récents efforts de communication des principales banques de détail françaises semblent porter leurs fruits. Si l’on en croit la dernière édition du baromètre Posternak-Ifop, l’image de la plupart des enseignes se redresse, parfois nettement. Notamment celle des banques mutualistes.

« Parlons vrai » ; « le bon sens a de l’avenir » ; « La banque. Nouvelle définition » ; « Une banque qui appartient à ses clients » : voici un florilège, non exhaustif, des slogans, parfois accompagnés d’un changement complet d’image, lancés ces derniers mois par les banques françaises. Face à la défiance des usagers, qui les tiennent parfois responsables de la crise économique, toutes ont choisi de mettre en avant un discours pédagogique, centré sur la transparence et la qualité de la relation avec le client.

Il semblerait que ces efforts de communication commencent à porter leurs fruits. Les banques enregistrent en effet des progrès dans la dernière édition du baromètre Posternak-Ifop de l’image des marques, publiée par l’agence de communication La Matrice.

Les mutualistes loin devant

Ainsi, trois d’entre elles figurent désormais dans le top 10, dominé par Leclerc, Yves Rocher et Intermarché : le Crédit Mutuel est 8e avec 54 points d’indice d’image (+12 par rapport à octobre 2012), la Caisse d’Epargne 9e (49 points, +10) et la Banque Populaire 10e (49 points, +18). Trois banques mutualistes, donc, qui toutes ont communiqué sur la proximité et l’implication de leurs clients sociétaires. Une stratégie également utilisée par le Crédit Agricole, avec moins de succès : la banque verte ne se classe que 18e sur 30, et est même la seule banque du classement dont l’indice ne s’améliore pas.

Parmi les enseignes nationales, c’est la Banque Postale, classée pour la première fois, qui tire le mieux son épingle du jeu, avec un indice de 46. Les « banques capitalistes classiques » comme les désignent Claude Posternak, le patron de La Matrice, dans son commentaire du baromètre, restent elles en queue de classement : LCL est 22e, BNP Paribas 23e et la Société Générale 25e sur 30. Pourtant, leurs indices d’image se redressent également, dans des proportions comparables avec les banques mutualistes : +14 points pour BNP Paribas, +13 pour la Société Générale, +8 pour LCL.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Mars 2013