defiscalisation-mode-demploi.com : Découvrez ce que la déficalisation peut vous rapporter

Bâle III : un accord en Europe « dans les jours qui viennent » selon Barnier

  • cBanque avec AFP
Michel Barnier
R.D. Ward / DoD

Le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, a dit espérer lundi que les Européens parviennent à un accord concernant le nouveau cadre réglementaire du secteur bancaire, dit de Bâle III, « dans les jours qui viennent ».

« Nous sommes dans la dernière ligne droite pour obtenir un accord sur les règles de Bâle », a déclaré Michel Barnier sur iTélé. « Je pense que nous allons aboutir à un accord dans les jours qui viennent », a-t-il ajouté. Alors que les règles de Bâle III devaient initialement entrer en vigueur progressivement à partir du 1er janvier, les Européens n'avaient pas réussi en 2012 à trouver un accord, leurs divergences portant notamment sur le montant des bonus des banquiers.

Le nouveau cadre réglementaire dit Bâle III, élaboré à marche forcée après la crise financière, vise principalement à renforcer les fonds propres des banques de même que leurs réserves de liquidités pour limiter les risques de défaillance. Aux Etats-Unis aussi, ce nouveau cadre réglementaire n'est pour l'heure pas appliqué, comme l'avaient annoncé les autorités de supervision américaines à l'automne.

Michel Barnier avait alors pris l'initiative d'écrire au président de la Banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, pour lui demander des éclaircissements. « Il m'a répondu il y a quelques jours qu'ils étaient déterminés à appliquer les règles de Bâle, non pas à 8.000 banques comme chez nous mais à 30 banques, ce qui est une différence », a souligné le commissaire européen lundi. Il a également révélé que M. Bernanke avait évoqué un « délai technique » avant l'application de ces règles, en ajoutant toutefois que le président de la Fed n'avait pas précisé l'ampleur de ce délai.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.