Fortuneo-

Le Crédit Mutuel Arkea investit dans un service de gestion de budget sur internet

  • Par cBanque
Logo Crédit Mutuel Arkea
DR

Arkea, une des deux principales confédérations du Crédit Mutuel, vient d’annoncer sa participation à la récente levée de fonds de Linxo, un service de gestion de budget disponible gratuitement sur Internet.

Le rapprochement entre les deux sociétés s’est déjà concrétisé, il y a quelques semaines, par le lancement de Fortuneo Budget. Ce service, proposé gratuitement par la banque en ligne filiale d’Arkea, a en effet été développé en marque blanche par Linxo. « Notre investissement minoritaire dans la société vise à lui donner les moyens de conforter sa position de leader et accélérer son développement commercial, notamment auprès des autres banques, et traduit la volonté du Crédit Mutuel Arkea d’accompagner les jeunes entreprises innovantes » a expliqué Dominique Andro, directeur général délégué de la banque basée à Brest qui, via sa filiale Arkea Banking Services, est déjà présente sur le marché des services bancaires en marque blanche.

Le service développé par Linxo (que la société distribue également sur son propre site internet, Linxo.com) permet de trier automatiquement et de visualiser les données bancaires issues d’un ou plusieurs comptes détenus par une ou plusieurs banques. Ces données peuvent être importées manuellement par l’usager, ou récupérées automatiquement par Linxo, à condition de lui confier ses identifiants de connexion. Cette seconde possibilité avait entraîné, en septembre 2011, une mise en garde de la CNIL (Commission nationale Informatique et Libertés), qui soulignait les risques de confier à un tiers ce type d'information.

Les grands réseaux en retrait

Toutefois, ces outils dits de PFM (Personal Finance Management), lancés aux Etats-Unis dès le milieu des années 2000, répondent à un besoin croissant d’une clientèle bancaire de plus en plus souvent multibancarisée, et qui souhaite rassembler dans la même interface des données issues de ses différents comptes. Ils commencent d’ailleurs à se multiplier en France, dans la foulée de la banque en ligne Boursorama Banque qui a lancé le mouvement en février 2010 avec son Money Center. Outre Linxo, plusieurs acteurs non-bancaires, comme Monyspot ou Optissima, ont également pris place sur ce marché.

Les grandes banques de détail restent pour l’instant en retrait. Certaines, comme la Société Générale récemment, proposent bien des interfaces de visualisation sur leurs sites internet. Mais elles sont pour l’instant réservées à leurs clients, et ne permettent pas l’importation de données d’autres banques.

Partager cet article :
Par la rédaction

© cbanque.com / VM / Avril 2012